Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 octobre 2016 - 12:01

Le CJE de Beauce-Sud dévoile ses gagnants du concours « Le plus fort, c'est mon boss »

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Beauce-Sud a dévoilé les gagnants de son concours « Le plus fort, c'est mon boss », qui a été lancé le 8 septembre dernier dans le cadre de la conciliation études-travail.

Dans ce concours, les étudiants de la région étaient invités à aller sur le site internet du CJE de Beauce-Sud et d'y inscrire leur employeur qu'ils considèrent comme étant conciliant en lien avec les études. Ainsi, chaque étudiant qui a inscrit son employeur se voyait automatiquement éligible à gagner un des prix qui ont été tirés le 30 septembre dernier.

Ainsi, Alison Poulin a gagné un chèque-cadeau de 200 $ chez Ameublements Tanguay. Cassie Poulin a obtenu une paire de billets pour aller voir l'humoriste Philippe Laprise, Jordan Lachance a gagné un abonnement au Centre de ski de Saint-Georges, Natasha Gagné a reçu une carte loisirs de la Ville de Saint-Georges et Mélissa Poulin est repartie avec un lecteur Bluetooth avec écouteurs.

Cette activité a permis au CJE de Beauce-Sud de diffuser une liste d'employeurs de la région qui favorisent la conciliation études-travail afin que les jeunes puissent orienter leurs recherches d'emploi en ciblant des entreprises conciliantes. La conciliation études-travail est la réalité de plus de deux tiers des étudiants de 15 à 24 ans de la région de la Chaudière-Appalaches.

Le CJE de Beauce-Sud invite les étudiants a visité son site Web afin de découvrir les entreprises conciliantes et encourage pas le fait même les entreprises de la région à s'engager dans la cause études-travail afin de favoriser la réussite des jeunes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.