Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 octobre 2016 - 15:38 | Mis à jour : 16:27

Dernier tronçon de l’Autoroute Robert-Cliche : on a enfin coupé le ruban

Lorraine Légaré

Par Lorraine Légaré, Journaliste

Toutes les réactions 10

C’est devant une foule de dignitaires, maires présents et anciens, députés, membres de la presse, curieux, « amis » de l’Autoroute 73 depuis des décennies ou quelques années, que ce soit Robert Thibodeau, l’un des membres fondateurs de Solidarité Autoroute 73, en 2010, Hervé Pomerleau, qui préside toujours aux destinées du comité Les Amis de l’Autoroute 73, que s’est coupé le ruban de l’inauguration officielle du dernier tronçon de l’Autoute Robert-Cliche, ce matin, dès 9 h, à la sortie 53 — Notre-Dame-des-Pins, Saint-Simon-les-Mines.

Devant des mines réjouies, ce dernier tronçon de l’autoroute ayant vécu plusieurs aventures avant de terminer sa route jusqu’à Saint-Georges, pour ouvrir à la circulation le 30 septembre dernier, c’est le député Paul Busque, en compagnie du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, Laurent Lessard, de la ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et députée de Bellechasse, Dominique Vien, de Joël Lightbound, représentant le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, M. Amarjeet Sohi et du député de Beauce-Nord, André Spénard, qui, souriant, a coupé un ruban que l’on s’est ensuite partagé, heureux que, après tant de décennies, l’Autoroute Robert-Cliche soit officiellement inaugurée.

Parmi la foule présente, beaucoup de discussions, avant et après la cérémonie, que ce soit à propos des ravages de chevreuils, du prolongement de l’autoroute jusque dans le Maine, des nombreux enjeux économiques que soulève cette histoire d’amitié Nord-Sud entre les résidents du Maine et les Beaucerons, on discutait ferme. Tout d’abord prévue pour le 7 octobre dernier, l’inauguration officielle, annoncée hier dans un communiqué émis par le ministère des Transports, n’a laissé que très peu de temps à la délégation américaine pour venir participer à l’inauguration, mais cette dernière considère que c’est un moment de célébration autant pour les gens du Maine que pour les Québécois et Canadiens et a tenu à souligner, par le biais d’un de ses représentants, que l’Autoroute 73 et la Route 201 dans le Maine relient nos communautés et sont d’une très grande importance pour la vitalité de nos régions.

De son côté, après la cérémonie, le Ministre Lessard a mentionné à la presse qu’il avait hâte de voir enfin ce dernier tronçon de l’Autoroute 73 jusqu’à Saint-Georges : « Tantôt, je vais vous le dire bien franchement, j’ai hâte de me rendre à Saint-Georges de Beauce. J’ai hâte de voir ce tronçon-là, qu’est-ce que ça donne dans son paysage, dans son environnement, pour m’assurer vraiment et de voir comment la connexion s’est faite sur Saint-Georges de Beauce, qui est aussi un défi. » Poursuivant, à la blague, il a également mentionné : « Il faut se le dire : quand on crée une autoroute, un lien autoroutier aussi important, 88 kilomètres de long… donc, ça va prendre moins de temps de se rendre à Québec que, de Québec, me rendre au Parlement tantôt… »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

10 réactionsCommentaire(s)
  • Comme on le mentionne dans le texte,on a procédé à l'ouverture du DERNIER TRONÇON de la 73.Donc à St-Georges de s'organiser pour régler ses problèmes de circulation.Après 40 ans d'attente,on n'a pas pu prévoir une sortie convenable autre qu'un carrefour giratoire.Cessons de rêver à .....Boston.

    Jacques R. - 2016-10-12 16:20
  • Je viens de lire votre article. Je suis de Saint-Martin. Mon père fut élu à la ville pendant quelques années. Aujourd'hui bien Paul Busque a manqué de respect envers ses prédécesseurs aujourd'hui. Il est député depuis seulement 11 mois et jamais il n'a invité Maxime Bernier, Gilles Bernier, Diane Leblanc, Claude Drouin et Robert Dutil qui étaient tous présents pour la photo officielle pour la coupe de ruban. Eux - ont travaillés fort pour l'autoroute. Vous = rien. GROS manque de classe. Nous nous souviendrons de ce manque de respect de M. Busque envers l'histoire politique de la Beauce. Je ne suis plus libéral.

    Marcelle - 2016-10-12 16:42
  • Est-ce que Busque a déjà su vivre? si on se réfère aux invitations faites pour cet événement. Après la photo, il a tout oublié. Nous avons toute une marionnette en Beauce. Nous sommes pris pour vivre avec ce que nous avons élu. Désolé !!!!!!!!

    Payeur de taxes à St-Georges - 2016-10-12 17:01
  • Un jour il faudra indiquer où on peut la prendre la fameuse autoroute 73 si vous voulez que le monde y circule.
    Aucun panneau au croisement 74ème rue et de la 173.
    Aucun panneau indiquant la direction de Québec via l'autoroute 73 à la sortie nord de St-Georges.
    À bien d'autres endroits sur la 173, il n'y a pas de signalisation de l'autoroute 73

    Que font le maire et les conseillers municipaux de St-Georges pour corriger ça ?

    David - 2016-10-12 19:12
  • C'est drôle le ton réjouissant employé par Busque et Lessard.... on a "terminé" l'autoroute jusqu'à la Route 204 et a vous de vous organiser avec ce que ca va occasionner.

    C'est essentiellement ça que ça veut dire, aucune porte ouverte à comprendre et admettre que même avant l'étude, on se doute bien qu'il va y avoir des impacts dans la circulation et que de ne pas contourner la ville est une erreur!!

    J. Landry - 2016-10-12 19:33
  • quand ont met la pancarte du nom de l.autoroute le nom qui convient tres bien L.AUTOROUTE DE LA HONTE 44 ans pour faire 60 kilomettres de route et en plus finir en cu de sac

    découragé - 2016-10-12 20:24
  • J'e l'ai pris l'autoroute 73 pour aller à Québec, sa me fait une joie et on sauve du Temp.Les autres arrêter de chialer, sa à pris 45 ans pour avoir cette autoroute là, soignons fier.

    Maxou - 2016-10-12 23:32
  • Non mais arrêtez de brailler comme des enfants d'écoles, jamais contents!!! Sa prend maintenant 30 minutes de moins pour faire Québec / St-Georges, on sauve déjà une grosse partie de la ville, et la paysage est pas mal plus plaisant que celui de la 20, 40, ou autres... Crime que vous êtes tannants avec votre chialage de bébés à chaque article !!! Si sa ne fait pas votre affaire, personne ne vous empêche de prendre la 173!

    Gros bon sens - 2016-10-13 07:43
  • Je crois qu'on a oublié un artisan de cette autoroute ,soit Fabien Roy qui fût l'un des pionniers il y a 40 ans.Aujourd'hui certain s'accorde beaucoup de crédit,comme Paul Busque:dommage ah oui,la mémoire est une faculté qui oublie.....

    Mike - 2016-10-13 09:02
  • Enfin, nous en avons tellement entendus parler, soyons heureux de l'avoir! Il faudrait la compléter maintenant jusqu'aux douanes Américaines! Il faut en parler maintenant, si nous voulons l'avoir avant 40 ans! L'Autoroute de la Beauce sera vraiment complète et sera bénéfique pour tout le monde! Car la ville de Saint-Georges, sa circulation ne changeras pas! Vive l'Autoroute!


    Urgel - 2016-10-22 12:20