Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 octobre 2016 - 18:19 | Mis à jour : 18:33

Psycho et sexo : deux mondes unis au sein d'un même livre

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

La psychologue Sylvie Rousseau et la sexologue Bianka Champagne ont procédé au lancement de leur livre commun intitulé « Psycho et sexo : astuces pour un mieux-être personnel » hier soir à la bibliothèque municipale de Saint-Georges.

Leur ouvrage unit deux domaines qui ne sont pas réunis habituellement. Il est composé de 52 petits textes écrits à partir de leurs expériences personnelles et professionnelles, racontant de nombreux exemples colorés et imagés. Par leurs écrits, elles offrent des conseils pour entre autres améliorer l’estime de soi, être plus heureux ainsi qu’accepter son corps comme il est. « Notre objectif est de partager avec simplicité et plaisir le goût de continuer à développer davantage votre mieux-être personnel et sexuel », déclarent-elles.

L’événement s’est déroulé sous la forme d’une conférence animée par les deux auteures, chacun abordant les thèmes selon leur spécialité. Dans un premier temps, Mme Rousseau a illustré de quelle façon le bagage émotionnel et personnel peut affecter le corps l’aide d’objets divers et d’un sac à dos. « Dans ce sac, il peut y avoir des blessures sentimentales, des obligations, des rancunes, etc. Il faut faire le ménage de ce sac. Ça ne sert à rien de tout conserver et de ruminer certains événements passés que l’on aimerait changer », affirme la psychologue.

Elle poursuit en mentionnant que la souffrance fait partie de la vie, mais que l’apitoiement n’apporte rien de bon. « Il faut remarquer le discours que l’on a à l’intérieur de soi. Si j’ai de la souffrance physique ou psychologique, je ne dois pas faire comme si elle n’était pas là, il faut en prendre conscience et aller de l’avant, résume-t-elle. Il ne faut pas que ça nous empêche de réaliser nos objectifs. »

Puis, Mme Rousseau a dessiné un cercle sur une feuille et a demandé aux gens présents ce qu’ils voyaient. Son objectif était de démontrer à quel point le cercle allait attirer l’attention alors qu’il ne représentait pratiquement rien par rapport à la pièce. « Ce cercle représente un élément négatif, un échec ou une erreur commis au cours de la journée que certaines personnes vont ressasser tout au long de la journée alors qu’il y a tellement d’autres choses sur lesquelles porter notre attention », explique-t-elle. Elle conclut son point en demandant à l’assistance de prendre du temps chaque jour pour se remémorer un point positif de la journée.

Mme Champagne a ensuite pris le relais. Elle a repris en quelque sorte l’exercice du cercle, mais l’élément négatif qui a eu lieu pendant la journée a été remplacé par une partie du corps. Au cours de la conférence, elle a donné l’exemple des coudes rugueux. « Il faut accepter son corps comme il est pour mieux se sentir au quotidien », dit-elle. Le fait de se dévaloriser physiquement nuit aux relations. « Si je n’aime pas mon corps, j’ai tendance à le cacher, ce qui limite le plaisir au quotidien; le plaisir sexuel et ma satisfaction sexuelle. Mais, si je me permets de bouger, de tourner, je vais avoir du plaisir. Par contre, si je ne fais que penser à la manière dont nous sommes placés qui permet à mon chum de voir mes coudes rugueux et qu’il ne doit pas aimer ça, que ça va lui faire perdre son érection et ça va être de ma faute, bref la pseudoculpabilité; il est où le plaisir là-dedans, questionne-t-elle. Il est ailleurs. Il reviendra le jour où j’accepterai mon corps comme il est. »

Tout comme Mme Rousseau, la sexologue a demandé aux spectateurs de faire un exercice quotidien à la maison. « Prenez le temps de vous regarder devant le miroir et de vous complimenter, de regarder l’agencement de vos courbes. Prenez le temps de vous toucher. Vous avez le droit, c’est légal. Découvrez votre corps, caressez votre corps », conclut Mme Champagne.

De nombreux autres conseils se retrouvent à l’intérieur du livre qui sera officiellement en vente dans les librairies à partir du 28 octobre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.