Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 octobre 2016 - 05:59 | Mis à jour : 09:04

La CSBE dégage un surplus de plus de 1,2 M$ en 2015-2016

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 1

La Commission scolaire de la Berauce-Etchemin (CSBE) a rendu publics ses états financiers pour l'année 2015-2016, période où elle a dégagé un surplus de 1 268 445 $.

Dans le document qui rapporte les résultats du 30 juin 2015, les revenus de l'année ont été de 201 934 872 $ et les dépenses de 200 666 427 $. On arrive donc à ce montant de surplus qui correspond à 0,6 % du budget annuel. Ce montant a été ajouté au surplus accumulé de la Commission scolaire qui se chiffre désormais à 18 613 814 $.

Une partie importante de ce surplus, soit 10,1 M$ est constituée de la valeur des terrains et des provisions des avantages sociaux futures qui sont évalués à 6,14 M$. Le surplus accumulé est donc de 2 317 077 $, ce qui représente 1,18 % du budget annuel.

Circonstances exceptionnelles

Il faut comprendre que ce surplus est le résultat essentiellement de circonstances exceptionnelles. D'une part, l'éducation aux adultes dégage un surplus de 1,3 M$, car la clientèle a diminué de 14 % en 2015-2016 alors que le budget prévu est fait selon la moyenne d'étudiants des deux années précédentes. Il y a donc moins de dépenses que ce que le budget avait prévu. La direction de la CSBE croit que cette baisse de la clientèle est un résultat direct de la bonne santé économique de la région où l'on vit pratiquement le plein emploi. Dans ces circonstances, plusieurs préfèrent aller sur le marché du travail plutôt que de poursuivre leurs études à l'éducation des adultes.

Le secteur des transports a aussi bouclé son année avec un excédent de 340 000 $, dont 320 000 $ sont attribuables aux quatre jours de grève vécus lors de cette période où la CSBE n'a pas eu à payer les transporteurs scolaires. Comme la Commission scolaire ne savait pas si elle devait rembourser au Ministère les subventions perçues pour ces journées, elle n'a pas pu les utiliser en cours d'année.

Le président de la CSBE, Charles-Henri Lecours a souligné que comme à son habitude la Commission scolaire a assuré une gestion saine et responsable des ressources mise à sa disposition, surtout dans un contexte où pour la première fois depuis des années, la CSBE n'a pas eu à vivre avec de nouvelles compressions budgétaires.

Le directeur général, Normand Lessard, pour sa part a affirmé avec fierté que les dépenses administratives étaient passées de 3,9 % à 3,83 % du budget total, ce qui veut donc dire que 96 % des dollars dépensés par la CSBE vont directement aux services aux élèves.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Merci aux parents séparés d'avoir contribué à 8% de ce surplus en contribuant aux frais de transport pour une deuxième adresse. ($87,000 sur $1,200,000)

    Bernard - 2016-10-26 07:48