Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 novembre 2016 - 05:59

Un nouveau parc à la Ville de Saint-Joseph

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

La Ville de Saint-Joseph a officiellement dévoilé une plaque commémorative au parc des Boisés-Dulac, pour rendre hommage à la famille Dulac qui était propriétaire du parc cédé à la municipalité l'été dernier.

Cette famille représentée par le promoteur immobilier, Claude Dulac, s'est installée à Saint-Joseph au tout début de l'ouverture de la Seigneurie de Fleury de la Gorgendière à l'époque de la Nouvelle-France étant donc parmi les familles pionnières de la Ville.

Le parc inauguré du début du développement du secteur, il y a 15 ans, s'est doté d'installations, au fil des ans, de jeux et d'une patinoire grâce à des corvées des résidents des Boisés-Dulac et de la Rue Huard et de nombreux dons de bénévoles et de commerçants. 

Pour permettre la continuité des activités à cet endroit, un comité des résidents-bénévoles a été formé, en collaboration avec la Ville. Ainsi, Anick Anick Vachon, Nathalie Veilleux, Simon Labbé, Jérôme Roy, Claude Boilard, Kevin Laflamme, Hélène St-Hilaire conseillère sans oublier le directeur des loisirs de la Ville, André Lambert, représente le comité.

« Notre force c’est la cohésion des résidents, de leur implication pour leur milieu de vie. Bref, l’union fait la force et a permis le seul parc fonctionnel en milieu rural. Avec prochainement une 77e maison, le secteur compte plus de 154 résidents adultes et de nombreuses familles. Je tiens à remercier le maire Michel Cliche, maire et la conseillère du quartier Hélène St-Hilaire, pour l’inauguration du parc et qui ont été les artisans de cette session du parc à la Ville », conclut le propriétaire du développement des Boisés-Dulac, Claude Dulac.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.