Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 novembre 2016 - 16:07

Marto Napoli mentionne aux jeunes de croire que « tout est possible »

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

« Mon histoire a commencé en 1999 à Radio X avec notamment des shows où l'ont effectuaient le lancer du nain et où on tirait des patates dans le derrière du monde avec un lance patate au propane et aujourd'hui je fais des spectacles familiaux et je suis impliqué socialement et je vends des bûches de Noël en plus de continuer à faire de la radio à Énergie 98,9 et Radio Pirate. C'est la preuve que tout est possible ».

C'est de cette façon qu'a commencé l'allocution de Marto Napoli aujourd'hui devant des jeunes de 16 à 18 ans du programme d'apprentissage individualisé de la polyvalente de Saint-Georges. Le coloré personnage a raconté ses mauvais coups du passé dans le cadre de « Marto et sa tournée » sous les oreilles attentives des élèves qui n'en revenaient tout simplement pas d'entendre tous les tours que ce dernier avait effectués dans le passé. « La seule raison pourquoi on a pu se rendre si loin est qu'il n'y avait pas de cellulaire qui filmait à l'époque et que Facebook n'existait pas », déclare Marto qui effectuait sa deuxième conférence en deux ans à la polyvalente de Saint-Georges.

Il a raconté comment il est parti de rien pour devenir ce qu'il est devenu aujourd'hui, soit un créateur d'événements et une implication sociale, que ce soit « Marto et ses Ti-pauvres », le Beau Gros Tintamarre Burlesque, la glissade géante, les saucisses Marto où la bûche de Noël, sans oublier la bière au Bacon pour nommer que quelques exemples. « Tout est possible. J'ai fait rire de moi avec mes niaiseries au début et le monde ne croyait pas en mes projets et aujourd'hui ce sont les gens qui me contactent pour s'associer à moi et développer des idées. Dans le futur je ne sais pas ce que je ferai, mais tout est possible. Il faut croire en ses idées », affirme le célèbre « Italien » qui réside Sainte-Marie.

Par ailleurs, ce dernier a confirmé que les jeunes de l'apprentissage individualisé de la polyvalente de Saint-Georges l'aideront de nouveau dans sa collecte de « Marto et ses Ti-pauvres ». Les élèves avaient amassé l'an dernier 111 livres de gâteries qui avaient été remis à Moisson Beauce. « C'est génial d'avoir leur aide. Tout seul je ne peux rien faire, mais avec mon armée on réussit des miracles », conclut le conférencier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.