Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 décembre 2016 - 06:01

La première Grande journée des tout-petits a réuni 200 acteurs de différents milieux

La première Grande journée des tout-petits en Chaudière-Appalaches s'est tenue le 25 novembre dernier qui regroupait près de 200 acteurs des milieux scolaire, municipal, de la petite enfance, de la santé et du communautaire de toutes les MRC et de la Ville de Lévis.

Ainsi, si l’on souhaite accompagner les enfants dans un parcours visant la persévérance scolaire afin de les éloigner de trajectoires de vie conduisant à la pauvreté, il devient évident que les acteurs des différents réseaux doivent :

  1. Prendre conscience du rôle important que chacun peut jouer dans le développement de l’enfant;
  2. S’engager à agir le plus tôt possible;
  3. S’engager à agir ensemble autour de l’enfant et avec sa famille.

Cette Grande journée des tout-petits en Chaudière-Appalaches se voulait un moment de réseautage et de réflexion sur l’environnement dans lequel l’enfant et sa famille évoluent.

La directrice du regroupement des centres de la petite enfance (RCPE) de Québec et de Chaudière-Appalaches, Élise Paradis, soutient que « tout comme les personnes âgées, nos tout-petits sont parmi les plus vulnérables de notre société, d’où la nécessité de mettre en place des environnements de haute qualité. Faire en sorte que les différentes personnes et partenaires collaborent est à la fois un critère de qualité et une condition ».

L’influence de l’environnement (famille, municipalité, service, etc.) dans lequel grandit un tout-petit aura une grande influence sur son parcours de vie. C’est en ce sens que le conseiller municipal de Lévis, Jean-Pierre Bazinet, partage cette vision d’une responsabilité complémentaire, portée par des acteurs municipaux : « Pour le milieu municipal, agir sur l’environnement, les espaces verts, la sécurité des milieux de vie et l’implication communautaire, c’est donner un terreau fertile à nos tout-petits pour devenir des citoyens et citoyennes à part entière. »

Agir tôt et agir ensemble sont les clés précieuses qui se dégagent de cette journée : « La collaboration étroite avec les partenaires et la contribution active des communautés et de la population sont essentielles pour aider l'ensemble des enfants et des familles, et ce, le plus tôt possible. Partout en Chaudière-Appalaches, il y a des familles qui ont de grands besoins. C'est ensemble qu'on peut faire une différence dans le parcours de vie de ces tout-petits, » mentionne la directrice adjointe DPJ du Centre intégré de la santé et des services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches, Chantal Poulin.

La présidente du Regroupement des organismes communautaires Famille de Chaudière-Appalaches, Luce Lacroix, affirme pour sa part que « travailler ensemble en collaboration et en partenariat permet d'offrir plus aux enfants et à leurs familles. Tout seul, on va plus vite, mais ensemble on va plus loin. Dans une approche gagnante pour tous. »

Au-delà du réseautage, une telle journée permet aux différents acteurs d’ajouter de la cohérence dans leurs interventions, dans leurs messages, et même de développer une vision commune.

Pour le coordonnateur aux services éducatifs de la Commission scolaire Beauce-Etchemin, Vincent Lemieux, « c’est primordial que tous les intervenants aient une représentation commune, surtout en ce qui concerne les habiletés sociales, l’éveil à l’écrit et le soutien à apporter aux milieux défavorisés. »

En conclusion, c’est en travaillant ensemble, le plus tôt possible, dans le parcours de vie d’un tout-petit qu’on pourra mieux l’accompagner dans son développement et ainsi espérer avec lui un parcours de persévérance scolaire qui l’éloignera de la pauvreté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.