Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 janvier 2017 - 06:00

Sept élèves beaucerons participent au Parlement des jeunes

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Sept élèves de troisième et quatrième secondaire de la Commission scolaire Beauce-Etchemin ont participé à la 15e législature du Parlement des jeunes qui s'est déroulé du 25 au 27 janvier à l'Assemblée nationale.

Lors de ces trois jours, ils ont pris part à une simulation parlementaire afin de s'initier au rôle de député et de se familiariser avec le fonctionnement de l'Assemblée nationale ainsi qu'à la façon dont les lois sont adoptées.

Les 130 élèves provenant de 39 écoles secondaires ont participé à l'événement, formant notamment des commissions parlementaires et votant des projets de loi. Chacun d'eux a pu occuper les fonctions de député, de président de la Chambre ou de journaliste.

Voici les trois projets de loi qui ont été discutés :

  • La mise en place de mesures ayant pour but une meilleure intégration des immigrants dans les écoles secondaires du Québec
  • La bonification financière des études professionnelles ou collégiales
  • L'achat de fruits et de légumes

Mentionnons également que la motion présentée par les représentants de la polyvalente Bélanger, Rebecca Pinet-Nadeau et Rémi Jacques, a été étudiée par les députés d'un jour.

« Que l'Assemblée du Parlement des jeunes appuie l'obligation que le don d'organe soit automatique, à moins que la personne décédée ait fait part de son refus en s'inscrivant dans un registre. »

La motion proposée par la polyvalente Bélanger

À la suite de la présentation de la motion, elle a fait l'objet d'un débat au sein des trois caucus, représentant les trois principaux partis politiques, avant d'être acceptée à l'unanimité par le Parlement de la jeunesse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.