Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 janvier 2017 - 11:52

Michel Mercier : animer la vie des jeunes

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 3

Le responsable des sports interscolaires et du service aux élèves de l'École Jésus-Marie de Beauceville, Michel Mercier, a toujours travaillé pour animer la vie des jeunes et former ceux-ci à devenir de meilleures personnes.

Celui qui a fait ses études à Rivière-du-Loup en technique d'intervention loisirs a travaillé à la polyvalente Bélanger, à la polyvalente Veilleux et à la polyvalente Saint-François avant de devenir directeur général de l'aréna de Beauceville. Michel est retourné par la suite à ses premières amours, soit technicien en intervention loisirs au Cégep Beauce-Appalaches où il rêvait de succéder à Serge St-Hilaire. Cependant, la vie l'a amené ailleurs où il a été le directeur général du Club Parentaide et de la Corporation de développement communautaire Beauce-Etchemin (CDCBE). Toutefois, un appel de l'École Jésus-Marie allait le ramener dans ses bottines favorites, soit celles d'animer la vie des jeunes en créant des activités sociales et sportives.

Le Beaucevilllois d'origine, âgé de 44 ans, qui réside aujourd'hui à Notre-Dame-des-Pins, a toujours été un grand sportif qui aimait s'impliquer dans des organisations. « J'ai été chanceux, car j'ai toujours eu un peu de talent dans les sports. À 15 ans, j'organisais déjà un tournoi de tennis et j'ai été moniteur dans un camp de jour pendant quatre ans à Beauceville. J'aurais pu devenir professeur d'éducation physique, mais quand j'ai terminé ma technique on m'a offert de travailler comme technicien en loisirs et je n'ai jamais été malheureux de me lever le matin pour aller travailler », mentionne le personnage avec son énergie débordante.

Son travail à l'aréna lui a permis d'améliorer ses connaissances dans le hockey, ce qui lui sert bien aujourd'hui avec les équipes de hockey des Lynx de l'École Jésus-Marie. Il a la chance parfois d'effectuer des remplacements comme professeur d'éducation physique, ce qui représente pour lui une opportunité. Il organise de nombreuses activités, que ce soit une sortie au Village des sports, un match de hockey des Remparts de Québec ou des spectacles. Le dynamisme et la joie de vivre du responsable des sports interscolaires et du service aux élèves sont reconnus par ses derniers et ceux-ci sont heureux de voir les efforts que met Michel pour rendre leur expérience scolaire plus divertissante.

L'expérience de Michel ne s'arrête pas seulement aux sports et aux activités, mais également au lien de confiance qu'il a réussi à créer avec le temps. Il est devenu le confident de plusieurs étudiants avec le temps et le principal intéressé se dit muet comme une tombe sur les discussions qu'il a eues avec des élèves. Celui-ci essaie de trouver des conseils pour les adolescents où de leur montrer les côtés positifs de chaque histoire. « Je crois que mes relations interpersonnelles sont l'une de mes forces », déclare-t-il avec fierté.

La force des jeunes

Michel Mercier croit que les adolescents n'ont pas vraiment changé depuis ses débuts dans le métier, mais la société a changé. « Le jeune est en quête d'identité et ce sera toujours le cas à cet âge. Nos adultes de demain ont plus de choix qu'auparavant pour les métiers, mais ils sont mieux informés en général. Aujourd'hui, ils sont un peu moins patients et planifient un peu moins ce qu'ils veulent faire. Ils essaient beaucoup de choses et si ça ne marche pas, ils les jettent. Je dirais toutefois, qu'ils sont plus travaillants, car aujourd'hui dès le troisième secondaire, ceux-ci ont déjà un travail », indique le monsieur sourire de l'institution.

Ce dernier a toujours aimé travailler avec les jeunes, car selon lui, ceux-ci sont une grande force de notre société. « J'ai trois enfants adolescents et une fille un peu plus vieille. Je sais comment négocier avec eux. Les adolescents sont toujours prêts à embarquer si tu trouves des activités qui les intéressent. Ils sont parfois mêlés un peu sur ce qu'ils veulent faire, mais ce qui est agréable c'est que l'on peut faire une différence dans leur cheminement en travaillant avec eux. J'aime croire que mon travail fait d'eux de meilleures personnes », conclut Michel Mercier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Félicitations Michel, une belle réussite personnelle !

    Paul C. - 2017-01-30 12:07
  • Tout le monde t'aime Michel! Merci pour tout ce que tu fais pour les jeunes et pour la région!

    Marie-Eve Poirier - 2017-01-30 16:30
  • Il est toujours le fun de côtoyer un gars comme toi Michel et continue ton excellent travail. Les jeunes sont chanceux d'avoir un gars comme toi mon chum .

    Francois Talbot - 2017-02-01 12:59