Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 février 2017 - 10:22

Marie-Ève Lapierre livrera un combat contre la maladie en espérant revivre par la suite

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 10

Une Georgienne de 36 ans, Marie-Ève Lapierre, semble vivre une vie parfaite en surface, belle et active avec un bon travail, mariée à un bel homme et mère de deux enfants de neuf et 12 ans. Cependant, celle-ci vit un calvaire depuis deux ans alors qu'elle lutte contre une maladie atroce qui l'empêche complètement de vivre. La Beauceronne souhaite maintenant aller se faire traiter aux États-Unis contre ce qu'elle croit être la maladie de Lyme.

Les problèmes pour Marie-Ève ont commencé le 1er janvier 2015 alors qu'elle était incapable de marcher, qu'elle sentait des couteaux dans ses hanches et tout le long de sa colonne vertébrale. Elle a tout de suite été consultée à l'hôpital de Saint-Georges où elle a passé une panoplie de tests. Elle est d'ailleurs suivie par un spécialiste, le docteur Samuel Béliveau, qui offre un rendement impeccable selon celle-ci. Toutefois, il n'a trouvé aucun diagnostic concluant outre la fibromyalgie. La patiente a évoqué l'hypothèse de la maladie de Lyme à la suite des symptômes et du fait qu'elle avait eu un chien qui a été piqué par des tiques, quelque temps avant qu'elle tombe malade.

L'évolution de la maladie s'est faite rapidement. Aujourd'hui, la résidente de Saint-Georges souffre de multiples symptômes, soit la peau qui brûle, les pieds et mains enflés, frissons et fièvres intenses et maux de tête insupportables. Elle est incapable de marcher pendant plusieurs jours. Elle a une vision trouble, une moins bonne respiration, bref tous ses problèmes font qu'elle est incapable de travailler et que son mari doit payer toutes les factures. Il doit également s'occuper de tout dans la maison, les repas, le ménage, le lavage, les études des enfants et même de donner le bain à Marie-Ève. 

« Mon amoureux avait une “superwoman” et aujourd'hui il doit tout faire. C'est loin d'être évident pour notre vie de couple, mais nous restons forts le plus que l'on peut. Les enfants trouvent ça difficile, surtout lorsqu'il voit que maman n'est même pas capable de prendre son bain seul », évoque-t-elle.

Pourquoi aller aux États-Unis pour se faire soigner ? Marie-Ève explique qu'elle veut aller au pays de l'Oncle Sam pour trouver des réponses à ses problèmes. La maladie de Lyme est très controversée au Québec et selon certaines statistiques, 80 % des personnes ayant cette maladie n'ont pas reçu le diagnostic. Elle a vu un reportage d'une spécialiste aux États-Unis qui pourrait l'aider à récupérer à 70 % selon elle. L'Américaine traite la maladie de Lyme. Elle pourrait aider Marie-Ève à trouver des réponses à ses questions. 

« La seule chose qui m'aide présentement est la morphine et je déteste utiliser ceci. Nous n'avons pas les moyens d'adapter la maison. Nous avons besoin d'aide pour amasser 30 000 $ pour défrayer les coûts de diagnostic et les consultations évaluées à 14 000 $ US et les médicaments pouvant aller jusqu'à 1 600 $ US par mois pour une durée de plus de deux ans. J'aurai besoin aussi de diététiste et d'entraîneurs pendant la durée des traitements », explique-t-elle.

Sa soeur Noémie a lancé une page GoFundMe pour aider Marie-Ève à se faire traiter. « Il est extrêmement difficile de voir une personne que l'on aime souffrir à ce point tous les jours de sa vie sans pouvoir rien n'y faire et c'est pour cette raison que je vous demande de m'aider à lui offrir les traitements qui pourraient changer sa vie. Ma sœur est une femme extrêmement forte et elle ne baisse pas les bras », écrit-elle sur la page de la campagne de financement.

Finalement, Mme Lapierre lance un cri du coeur à la population. « Je veux livrer un combat contre la maladie pour revivre par la suite et tenter de reprendre une vie normale où je pourrai m'occuper de mes enfants et de mon mari comme je le faisais auparavant », conclut-elle avec émotion.

Page GoFundMe ICI.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

10 réactionsCommentaire(s)
  • Bonjour. Je pourrais vous aider dans vos démarches pour votre diagnostic au États Unis. Je suis atteint de la maladie de Lyme ainsi que des co- infections. Je me suis fort probablement fait piquer en Beauce. J'ai du aller à New York me faire diagnostiqué et avoir un traitement dont je viens de commencer. Je suis malade depuis près de 3 ans et je comprends très bien votre situation Au plaisir de vous parler.

    Sindy - 2017-02-14 13:10
  • Mon fils c'est fait piqué par un tic il y a quelques année nous avions le tic et l'avons apporter pour faire analyser pour cette maladie et on a jamais reçu les analyses le médecin qui ne savait pas ce qu'était cet insecte nous a dit qu'il n'y avait pas par ici de tic porteur...la je lis l'article et j'en ai la chair de poule... nous sommes de tout coeur avec vous...

    Manon - 2017-02-15 07:26
  • il y a un forum québécois qui existe : Groupe québécois de la maladie de lyme ainsi que des associations AQML et CANLYME, je vous suggère de communiquer avec les 2 afin que vous puissiez évoluer plus vite dans les renseignements et prendre une décision appropriée pour la guérison...

    Clau - 2017-02-15 12:53
  • Je vous comprends tellement, apres avoir attendu plus de 13 ans avant d'avoir le bon diagnostic. Je suis tombé malade a peu pres au meme age avec 2 enfants aussi, et c'est pas facile, mais ne perd plus de temps ici, car pendant ce temps la maladie gagne du terrain. Coté financié, ca nous parait impossible au début, mais on coupe tout ce qui n'est pas essentiel et on mise sur la santé. Apres + de 13 ans de maladie, 4 ans de traitement aux US, j'ai retrouvé un bon 80% de ma forme: baisse énorme de tous les symptômes, et remontée de l'énergie: ca en vaut le cout! J'habite en estrie.

    Jocelyne - 2017-02-15 20:08
  • Bonjour,
    une de mes amies vit présentement ces symptômes douloureux et ça lui pourri la vie. Je serais intéressé à tout contact pouvant aider....

    B - 2017-02-16 20:05
  • Avant de se rendre aux U.S. pour diagnostics et ou traitements, il serait préférable pour toi de t'adresser directement à Santé Canada et d'expliquer ton cas. Il est "obligatoire" pour tout professionnel de la santé, de déclarer un cas de la maladie de Lyme......... comme tu prétends avoir !...Et ce depuis 2009.

    Warren - 2017-02-17 18:03
  • Warren ... c'est obligatoire oui p-e mais faudrait que les médecins d'ici y crois aussi ... Ils ne poussent pas pour cette maladie du tout selon eux les tiques doivent revirer de bord au douane car c'est impossible que ce soit une maladie de ce genre ....

    C. - 2017-02-19 00:15
  • Le Dr Beliveau est le meilleur médecin que l'hopital de St-Georges ait connu. S'il n'a rien trouvé, c'est peut-être que cette personne n'a rien d'explicable par la médecine moderne ou physique. Peut-être qu'au lieu d'aller perdre son argent aux USA elle devrait être suivie par un psychologue...

    Jeanne - 2017-02-20 18:35
  • Bonjour Mme Lapierre,
    Pourriez-vous entrer en contact avec moi, je pourrais peut-être vous aider en vous donnant de l'information pertinente. ataimevie99@gmail.com

    Dédé - 2017-04-01 09:35
  • Je passes l,info de mom Côte . Bon courage petite cousine

    Nene - 2017-04-01 13:39