Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 février 2017 - 14:41

Avis de grève du Syndicat des paramédics de la région Chaudière-Appalaches

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Le 9 février dernier, le Tribunal administratif du travail a reçu un avis de grève d’une durée indéterminée débutant le 21 février à minuit. Le Syndicat des paramédics de Chaudière-Appalaches a annoncé que cette grève touchera une division de Dessercom, Ambulances Sylvestre. L’entreprise visée est représentée par la Corporation des services d’ambulance du Québec.

Une séance de conciliation avait été tenue le 16 février dernier, à la suite de laquelle les parties ont conclu une entente de services essentiels. Le Tribunal, après analyse, a jugé que les services minimums prévus étaient suffisants pour assurer la santé et la sécurité de la population.

Ainsi, pour la durée de la grève, les parties ont établi que :

· tous les quarts de travail seront assurés par les paramédics

· ceux-ci répondront à tous les appels et à toutes les affectations, et effectueront les interventions impromptues selon les procédures en vigueur

· les appels de priorité 0 à 8 inclusivement seront traités de la façon habituelle

· les paramédics ne feront pas le lavage extérieur des véhicules ambulanciers, sauf si requis pour la sécurité (clignotants, gyrophares, bandes réfléchissantes, miroirs, fenêtres)

· le lavage de l'intérieur des véhicules ambulanciers sera effectué de sorte à prévenir les infections

· lors de transports interhospitaliers, les paramédics refuseront de transporter, au retour, les escortes médicales, sauf lorsqu'il y aura un patient à bord du véhicule ambulancier

· les services d'ambulance dédiés à certains événements ponctuels seront réduits

Par ailleurs, lors de situations exceptionnelles et urgentes, le syndicat s’engage à fournir, à la demande de l’employeur, le personnel nécessaire pour y faire face.

Rappelons que la refonte du contrat de service dans le secteur des services préhospitaliers d’urgence avait entraîné un mouvement de grève dans le milieu. La Corporation des services d’ambulance du Québec (CSAQ), représentant plus de 90% des entreprises au Québec, avait déposé il y a un mois une poursuite en cour supérieure contre le ministre de la Santé pour le non-respect des contrats à budget en vigueur et une coupure financière de l’ordre de 121 millions de dollars sur trois ans.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Avez-vous remarqué qu'il n'y a à peu près que les employés des organismes et agences publiques gouvernementales et municipales qui utilisent encore la grève pour arriver à leur fin. Donc, des domaines qui n'ont pas de compétition et qui ne risquent pas de subir de perte de clientèle. J'aimerais bien connaître la valeur des T4 de chacun de ces grévistes pour savoir s'ils sont si mal en point que çà. Ne tentez surtout pas de me faire croire qu'ils font la grève pour offrir de meilleurs services à la population.

    Lucie - 2017-02-21 20:02