Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 février 2017 - 08:54 | Mis à jour : 09:25

Le gouvernement libéral admet son erreur dans le dossier du crédit d'impôt pour les aînés

Par Amélie Carrier, Journaliste

Toutes les réactions 3

Le gouvernement du Québec a annoncé en début de semaine sa décision de retarder un crédit d'impôt de 500 $ pour les aînés de 65 à 66 ans. Il a finalement cédé aux pressions et admis son erreur.

L'âge pour avoir accès au crédit d'impôt pour les aînés les plus vulnérables sera maintenu à 65 ans.

Harold LeBel, représentant de Chaudière-Appalaches pour le Parti Québécois et porte-parole pour les aînés, a réagi à la récente nouvelle. « Il faut toujours que ça tourne en crise avant que ce gouvernement se décide à écouter la population », commente M. LeBel. « Les libéraux se sont encore une fois attaqués aux aînés, sans tenir compte des conséquences néfastes », ajoute-t-il.

Le porte-parole du Parti Québécois en matière de finances, Nicolas Marceau, se réjouit également que le gouvernement ait enfin entendu raison et admis son erreur. « Après avoir nié le problème pendant deux ans, le ministre Leitão avoue finalement que sa décision touchait des milliers de personnes; face à la mobilisation des aînés, soutenus par le Parti Québécois, il renonce finalement à leur couper cette aide financière », explique M. Marceau. « L'annonce d'aujourd'hui illustre bien le mépris du gouvernement pour la population; encore une fois, il n'a pas mesuré les conséquences de ses coupes ignobles. Visiblement, aucune analyse d'impact n'avait été menée sur les effets d'une ponction de 500 $ dans la poche des plus vulnérables », a-t-il déclaré.

« Aujourd'hui, c'est une victoire pour les aînés du Québec qui se sont mobilisés pour dénoncer cette mesure inacceptable. Le Parti Québécois va continuer de faire preuve d'une extrême vigilance pour protéger les intérêts des Québécois », ont conclu les députés.

Pour plus de détails, consultez notre article « La FADOQ en colère contre la nouvelle mesure du gouvernement ». 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • La preuve que vous n'admetterez jamais les vôtres LeBel

    Réaliste - 2017-02-23 09:51
  • au lieux de chialer Monsieur Lebel dite merci ,le ministre est revenue sur une mauvaise décisions .
    Moi je dit bravo ça c'est d'avoir du jugement, mais c'est triste pour le PQ de ne pouvoir critiquer, or donc ils disent n'importe quoi

    un vieux - 2017-02-23 10:06
  • Les Libéraux n'avaient aucun argument pour justifié cette décision. C'est pour cette raison qu'ils ont reculé. Encore une mauvaise décision de leur part.

    Libéré nous des Libéraux - 2017-02-23 11:11