Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 mars 2017 - 13:30 | Mis à jour : 13:43

Inauguration à Saint-Georges d’un nouveau centre, de 550 000$, pour la Maison du Tournant

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Toutes les réactions 1

Mardi matin, l’organisme La Maison du Tournant et la Fondation Victor-Cloutier ont participé à l’inauguration officielle d’un nouveau point de services à Saint-Georges, un projet de 550 000$ pour permettre aux familles touchées par le handicap de pouvoir bénéficier d’une période de répit.

« C’est l’un des meilleurs stress jamais vécus dans ma vie tellement je suis contente », s’est exprimée avec émotion, devant une salle comble, la directrice de la Maison du Tournant, Carmen Laflamme, au cours de l’inauguration du nouveau centre construit à Saint-Georges à l’automne dernier pour offrir une ressource d’hébergement à la clientèle présentant une déficience intellectuelle ou physique. Déjà ouverte depuis le 2 décembre, cette nouvelle demeure permet d’accueillir, chaque fin de semaine, près de 60 familles de la Beauce touchées par le handicap, pour des séjours ponctués d’activités d’intégration et de loisirs leur apportant un temps de répit indispensable pour recharger leurs batteries.

Un projet de 550 000$ soutenu par la Fondation Victor-Cloutier

Chaque fin de semaine, depuis 10 ans, l’organisme La Maison du Tournant accueille des groupes d’enfants, d’adolescents et d’adultes présentant une déficience physique ou intellectuelle pour un séjour d’intégration adapté à leur condition. Le bungalow sur la 10e avenue, généreusement offert à ce moment-là par la Fondation Victor-Cloutier, n’était plus en mesure de répondre aux besoins croissants des familles à la recherche d’une période de répit. Grâce aux soutiens financiers des Fondations Maurice Tanguay et Victor-Cloutier, à la Ville de Saint-Georges, la MRC Beauce-Sartigan, aux Caisses Desjardins et à l’entreprise Rabaud, la relocalisation du service a pu s’effectuer au 1195, sur la 15e rue.

Un centre plus fonctionnel qui présente beaucoup d’avantages

Projet d’une valeur d’environ 550 000$, cette nouvelle résidence, plus fonctionnelle que l’ancienne demeure, est capable de loger les clients en toute sécurité, dans un environnement convivial et chaleureux. La nouvelle bâtisse bénéficie d’équipements modernes et performants qui permettent d’accueillir aussi les personnes à mobilité réduite. Les espaces plus grands offrent une capacité d’hébergement jusqu’à dix visiteurs au cours d’une fin de semaine. Un terrain de jeu sécuritaire et fonctionnel sera installé dans la cour d’ici à l’été par l’entreprise Rabaud. Un grand sous-sol pourra aussi être aménagé à l’avenir pour différents projets. « Elle ne voulait pas y venir au début, mais maintenant elle est vraiment contente. Elle a son petit monde à elle », a révélé la mère d’une enfant handicapée.

Le soutien généreux de Maurice Tanguay

Tous les meubles ont été gracieusement offerts par la Fondation Maurice Tanguay. « Quand il s’agit de venir en aide aux enfants présentant un handicap et à leur famille, on ne peut rien refuser », a témoigné avec émotion le philanthrope de 83 ans, présent à la conférence de presse. Ému par le témoignage de parents lors de l'inauguration, le généreux donateur en a profité pour verser un don spontané supplémentaire de 20 000$ afin d’aider la Maison du Tournant à poursuivre sa mission et continuer à distiller la joie dans le cœur des parents. « Nous voulions vous aider aussi pour tous les sacrifices consentis au quotidien », a souligné le maire de Saint-Georges, Claude Morin, remercié pour la rapidité avec laquelle la ville a su réagir pour faire exister le projet.

La Maison du Tournant, un organisme œuvrant dans la région depuis une vingtaine d’années.

Mère d’une jeune fille autiste de 14 ans, la présidente de l’organisme La Maison du Tournant, Nicole Bilodeau, a souligné à quel point cette nouvelle demeure était un vrai plus pour la Beauce. Avec une clientèle issue principalement des MRC de Bellechasse, des Etchemins, Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et Nouvelle-Beauce, l’organisme, qui a célébré son 20e anniversaire en 2015, offre des répits planifiés en fin de semaine pour les familles naturelles vivant avec une personne en déficience physique ou intellectuelle. Un dépannage d’accueil en cas d’urgence est aussi envisageable pour une durée de cinq jours.

Les personnes handicapées sont hébergées dans un milieu sécuritaire et animé où les groupes sont constitués par tranche d’âge et type de handicap. L’organisme a fait appel pour la première fois à la Fondation Victor-Cloutier en 2004, dont la mission est de soutenir les initiatives régionales destinées à venir en aide aux personnes vivant avec une déficience intellectuelle, de manière à faciliter leur intégration dans la communauté. Créée en 1970, la fondation s’implique notamment, à l’échelle locale, dans la colonie de vacances située à Notre-Dame-des-Pins, où des activités estivales sont proposées en collaboration avec l’AIS. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • enfin une bonne nouvelle pour la région de la beauce bravo et un gros merci a M.MAURICE TANGUAY et Madame Carmen Laflamme cette maison servira a les enfants handicapés de la beauce qui seront heureux ensemble

    Lulu - 2017-03-01 15:33