Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 mars 2017 - 09:10 | Mis à jour : 09:50

Un hommage à la journée de la femme à travers la poésie

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Toutes les réactions 2

En l’honneur de la journée de la femme, la rédaction d’enbeauce.com a tenu à lui rendre hommage à travers quelques vers sélectionnés parmi les grands écrivains de la langue française. Entre Victor Hugo, Aragon ou Nerval, de nombreux poètes se sont laissés inspirer par elle pour lui édifier un vibrant hommage, l’occasion de souligner par la même occasion la tenue du 10e Mois de la poésie, qui se déroulera jusqu’au 31 mars.

Officialisée le 8 mars 1977 par les Nations unies afin de célébrer une « Journée des Nations unies pour les droits de la femme et la paix internationale », la Journée internationale des femmes est traditionnellement l’occasion d’effectuer un bilan sur leur situation dans la société, d’améliorer la condition féminine et de revendiquer plus d’égalité entre les sexes. Pour la rédaction d’enbeauce.com, c’est aussi l’occasion de les célébrer à travers la beauté de quelques vers, en ce 10e Mois de la poésie. 

 

Les femmes sont sur la terre

 

Les femmes sont sur la terre

Pour tout idéaliser ;

L’univers est un mystère

Que commente leur baiser.

 

C’est l’amour qui, pour ceinture,

A l’onde et le firmament,

Et dont toute la nature,

N’est, au fond, que l’ornement.

 

Tout ce qui brille, offre à l’âme

Son parfum ou sa couleur ;

Si Dieu n’avait fait la femme,

Il n’aurait pas fait la fleur.

 

A quoi bon vos étincelles,

Bleus saphirs, sans les yeux doux ?

Les diamants, sans les belles,

Ne sont plus que des cailloux ;

 

Et, dans les charmilles vertes,

Les roses dorment debout,

Et sont des bouches ouvertes

Pour ne rien dire du tout.

 

Tout objet qui charme ou rêve

Tient des femmes sa clarté ;

La perle blanche, sans Eve,

Sans toi, ma fière beauté,

 

Ressemblant, tout enlaidie,

A mon amour qui te fuit,

N’est plus que la maladie

D’une bête dans la nuit.

 

Victor Hugo

 

Quelques extraits d’autres poèmes méritaient aussi leur place ici pour célébrer cette journée particulière. Avec le texte précédent de Victor Hugo, nous avons choisi de nous limiter à trois poèmes et vous invitons à lire les hommages de Gérard de Nerval et de Louis Aragon en l’honneur du « beau sexe ». 

 

Une femme est l’amour

 

Une femme est l’amour, la gloire et l’espérance ;

Aux enfants qu’elle guide, à l’homme consolé,

Elle élève le cœur et calme la souffrance,

Comme un esprit des cieux sur la terre exilé.

 

Courbé par le travail ou par la destinée,

L’homme à sa voix s’élève et son front s’éclaircit ;

Toujours impatient dans sa course bornée,

Un sourire le dompte et son cœur s’adoucit. (…)

 

Gérard de Nerval

 

 

Zadjal de l’avenir

 

(...) L’avenir de l’homme est la femme

Elle est la couleur de son âme

Elle est sa rumeur et son bruit

Et sans elle il n’est qu’un blasphème

Il n’est qu’un noyau sans le fruit

Sa bouche souffle un vent sauvage

Sa vie appartient aux ravages

Et sa propre main le détruit (...)

 

Louis Aragon

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Merci de nous rappeler ces beaux vers....

    Do - 2017-03-09 10:18
  • Que c'est beau
    BRAVO

    - 2017-03-09 10:32