Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 mars 2017 - 10:20 | Mis à jour : 10:34

La communion de communautés Beauce-Sartigan-Abénaquis réfléchit à son avenir

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Le dimanche 12 mars dernier, près de 125 personnes étaient présentes à une assemblée de la communion de communautés Beauce-Sartigan-Abénaquis afin de réfléchir à leur avenir en vue du regroupement en une seule paroisse prévu pour janvier 2019.

Représentées chacune par des membres impliqués dans leur milieu, les 12 paroisses de la communion de communautés Beauce-Sartigan-Abénaquis ont tenu une assemblée dimanche dernier afin d’échanger sur leurs opinions et leurs projets d’avenir. La rencontre, qui a permis de recueillir les rêves d’avenir de l’ensemble des douze entités, visait à préparer aussi le regroupement administratif et juridique en une seule paroisse prévu pour janvier 2019.

L’objectif de la réunion était avant tout de tisser des liens pour que le regroupement se fasse sur des bases solides, dans un monde où davantage de cultures religieuses revendiquent leur place dans la société moderne. En prévision des changements inévitables qui se vivront au sein des communautés catholiques dans les prochaines années, les fidèles sont ainsi invités à participer aux différentes activités de la paroisse.

Les douze paroisses concernées étaient les suivantes : Saint-Georges, L’Assomption-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie, Saint-Simon-les-Mines, Notre-Dame-de-la-Providence, Saint-Philibert, Saint-Jean-de-la-Lande, Saint-René-Goupil, Saint-Côme-Linière, Saint-Prosper, Sainte-Aurélie, Saint-Zacharie et Saint-Benjamin. Lucile Duval, agente pastorale, rappelle d’ailleurs qu’un site internet est disponible pour garder la communauté informée. Vous pouvez vous y rendre en cliquant sur le lien suivant

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.