Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 mars 2017 - 14:16 | Mis à jour : 14:50

Le CISSS perd le contrôle des rendez-vous de l’hôpital de Saint-Georges

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Toutes les réactions 17

Les médecins spécialistes du centre hospitalier de Saint-Georges ont tenu à exprimer leur grande inquiétude concernant le « fonctionnement chaotique » de la centrale des rendez-vous de l’hôpital en adressant cette semaine une lettre au directeur général du CISSS-CA, Daniel Paré. Le document fait état d’une situation alarmante portant préjudice au bon suivi des patients. Le CISSS assure que le dossier fait partie des priorités.

« La situation est simplement catastrophique », « actuellement, c’est le chaos », « il est urgent d’apporter des correctifs majeurs ». Dans une lettre adressée au CISSS le 25 janvier dernier par des médecins de Saint-Georges à l’initiative du Dr Philippe St-Gelais, les praticiens beaucerons n’ont pas mâché leurs mots pour dénoncer la situation préoccupante du service des rendez-vous de l’hôpital, qu’ils jugent incapable de respecter des délais appropriés, provoquant des « manques déontologiques graves en ce qui a trait au non-respect des urgences ». Dans une nouvelle lettre adressée cette semaine au CISSS par 36 médecins spécialistes de l’hôpital, les praticiens signataires annoncent qu’ils sont à bout : « On promet un recrutement qui ne vient pas, mais on paie des milliers de dollars en temps supplémentaire. On épuise le personnel en place, qui finit par aller voir ailleurs, faute d’écoute et de conditions de travail favorables. Il est URGENT d’AGIR ! »

Une pression accrue depuis l’arrivée du système APSS-CRDS

Formulaires urgents expédiés aux mauvaises spécialités ou envoyés malgré l’absence de médecins, manque de personne ressource clairement identifiée, problèmes de formation du personnel : de nombreux enjeux avaient été soulevés par le Dr Philippe St-Gelais au mois de janvier dans la lettre signée avec deux de ses consœurs. Consciente de la pression déjà forte dans les centrales de rendez-vous, la directrice des services multidisciplinaires, Marie-Claude Bélanger, y avait répondu un mois et demi plus tard en annonçant des rencontres imminentes concernant le système APSS-CRDS (Accès prioritaire aux services spécialisés, Centre de répartition des demandes de services), dont la mission est de référer les patients à un médecin spécialisé.

Une nouvelle lettre envoyée cette semaine pour faire pression sur le CISSS

Selon le Dre Karzazi, impliquée dans le dossier, le système CRDS est venu s’ajouter à une problématique déjà existante d’épuisement du personnel en place à la centrale des rendez-vous, « incapable de remplir adéquatement sa mission en raison de nombreuses démissions et congés de maladie non remplacés, et en l’absence d’une politique de recrutement et de rétention du personnel efficace ». Dans une nouvelle lettre adressée cette semaine à Daniel Paré, directeur général du CISSS-CA (Centre intégré de santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches), 36 médecins spécialistes du centre hospitalier de Saint-Georges ont réitéré leur désarroi face au « fonctionnement chaotique de la centrale des rendez-vous de l’hôpital ». 

« Nos patients pensent qu’ils sont oubliés. La situation n’est plus tenable » 

Très préoccupée par le dossier, au côté de tous les signataires, le Dre Karzazi dénonce un gros problème de personnel à bout de souffle, accablé par des heures supplémentaires et un manque de recrutement préjudiciable pour le suivi des patients. « Malgré toute leur bonne volonté, à la centrale de rendez-vous, une course contre la montre se déploie tous les jours, à tel point qu’on est amené à faire appel à nos propres secrétaires pour venir les seconder. On a vraiment l’impression que les responsables de l’administration sont dans leur tour d’ivoire, incapables de mesurer ce qu’il se passe sur le terrain ». Parmi les dérives dénoncées, elle et ses confrères déplorent notamment un manque cruel d’organisation, avec des coups de fil passés à la dernière minute pour offrir des rendez-vous aux patients le lendemain, décalés à une date ultérieure s’ils ne sont pas en mesure de se libérer pour s'y rendre. Ces délais trop courts sont notamment pénalisants pour les personnes âgées qui ont besoin de plus de temps pour trouver un transport ou un accompagnateur et provoquent de nombreux trous dans les horaires des médecins.  

Le CISSS reconnaît les difficultés et promet des mesures prioritaires

Porte-parole du CISSS-CA, Mireille Gaudreau a annoncé que le problème avait été discuté cette semaine avec des médecins durant la table de coordination clinique locale. « Oui, la gestion des rendez-vous est un enjeu prioritaire. Beaucoup d’efforts sont mis en place pour augmenter la cadence et surveiller les délais d’attribution des rendez-vous. L’objectif avancé serait de prévenir les patients au moins deux semaines à l’avance. » Selon elle, le CISSS a bien pris conscience des difficultés et Pierre Gagné, directeur adjoint des services multidisciplinaires de l’hôpital, a annoncé la mise en place de procédures plus efficaces pour mieux desservir la population. « Le virage est en cours et amènera à plus d’efficacité dans les délais de prise de rendez-vous ».  

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

17 réactionsCommentaire(s)
  • Ouf!!!Enfin des nouvelles encourageantes. Que c'est
    réconfortant de constater que des médecins spécialistes
    sont conscients des problèmes du mauvais fonctionnement
    de notre centre hospitalier!!!

    jobé - 2017-03-24 19:44
  • Super quand on te donnes un rendez-vous à 10h30 AM et que tu passes à 14h00!! Belle fiabilité.

    Mike - 2017-03-24 20:51
  • Évitez de tomber malade si vous habitez dans la région de la Beauce. Va falloir que ca change parce que quand ca fait plus de 8 heures que tu attends à l'urgence pour avoir des soins, tu commences à avoir la patience à bout. Ils vont surement m'approcher pour ravoir des dons cette année. Ca sera NON. Fini de se faire rire de nous autres, je n'ai plus confiance.

    Inquiet - 2017-03-24 21:37
  • J'ai vécu des problèmes avec le Service des rendez-vous du CISSS-CA, problèmes de communications entre ce service et les médecins spécialistes, et ce, en 2015. Eh oui en 2015!

    Que trouve à dire les gens en autorité, deux ans plus tard, soit en 2017! Un porte-parole nous fait entendre la même cassette que d'habitude, lorsque des situations semblables surviennent dans les officines gouvernementales ou les organismes gouvernementaux. « Le virage est en cours et amènera à plus d'efficacité dans les délais de prise de rendez-vous».

    Une autre porte-parole, elle, annonce que le problème avait été discuté cette semaine avec des médecins, durant la table de coordination clinique locale. Elle ajoute également, «Oui...Beaucoup d'efforts sont mis en place pour augmenter la cadence et surveiller les délais d'attribution des rendez-vous...à l'avance.

    En fait, on ose nous faire croire que tout est sous contrôle et va entrer dans l'ordre sous peu. Toujours du pareil au même, et la situation perdure pourtant depuis plusieurs années.

    Félicitations aux médecins spécialistes du centre hospitalier, pour avoir dénoncé cette «situation catastrophique», qui à mon avis, n'a pas sa raison d'être.

    Claude Dutil - 2017-03-24 21:43
  • Le bon personnel s'épuise et le mauvais personnel continue à travailler dans ce milieu ! Ou est la logique et le bon rendement!Couvert par le foutu syndicat à merde!

    Tontine - 2017-03-24 22:16
  • Tellement et toujours compliqué dans cet hôpital pour les rendez-vous. Qu'on arrête de jouer à la chaise musicale avec le personnel, les employés connaîtraient plus leur job et le suivi des patients... Je suis suivie en ORL dans un hôpital de Québec et c'est tellement simple les rendez-vous, je téléphone et tout de suite j'ai la ligne, pas d'attente d'une demi-heure comme à St-Georges et le personnel est très respectueux des patients!!!
    Bravo aux spécialistes qui brassent les bureaucrates!!!

    Cel - 2017-03-24 22:24
  • Plus sa change plus c'est pareil. C'est tellement complique ce service des rendez-vous quand cela pourrait etre si simple.

    utouk - 2017-03-25 13:32
  • Bravo pour les médecins!
    Quand eux parlent les gestionnaires prennent le tout très aux sérieux!
    Mais quand ça vient d'un employé les choses demeurent muettes et les
    dirigeants répondent ( Nous n'avons aucun budget pour les employés) alors les
    choses restent comme ça et vont en empirant.Bref c'est devenu un mot de passe pour eux ! Il ne reste plus que deux choix pour les employés:Quitté leur emploi ou le congé maladie avec antidépresseur. Quel beau choix en 2017 !

    Samy - 2017-03-25 16:13
  • On voit la lenteur des gestionnaires à agir:"la directrice des services multidisciplinaires, Marie-Claude Bélanger, y avait répondu UN MOIS ET DEMI PLUS TARD en annonçant des rencontres imminentes" et on n'a pas régler les problèmes URGENTS.
    Deux mois plus tard: les médecins spécialistes demandent encore d'agir pour éviter des conséquences graves.
    Changer de gestionnaires au plus vite, c'est urgent.


    Denis - 2017-03-25 17:52
  • Pour moi j`ai eu le même problème ,Jai du appelé pour avoir mon rappel au service rendez-vous alors que ma spécialiste avait donné la feuille de demande ,je dois refaire la même chose . Ma spécialiste a fait une demande au rendez-vous et pas de nouvelle .Elle m`a dit quelle ferais une plainte

    Bernadette - 2017-03-25 18:49
  • Ca fait des années qu'il y a un problème au rendez-vous et à l'admission, mais les gestionnaires se ferment les yeux... Rien ne change on se lance la balle, personne ne veux prendre les décisions.... Bravo les fusions

    Revolté - 2017-03-25 20:19
  • Des feuilles pour passer des examens amenées au Centre de Rendez-vous de l'Hôpital de St-Georges sont CARRÉMENT perdues!!!!

    Magali - 2017-03-25 20:50
  • J'aimerais bien savoir si il y a des spécialités plus problématique que d'autres ???

    Nick - 2017-03-25 21:49
  • Ca fais 12ans que j'essaie de ravoir mon travaille à l'hôpital et on m'a montré la sortie quand j'ai pris un congé sans solde après avoir perdu ma conjointe dans un accident de voiture voilà notre système

    Cabo27 - 2017-03-25 23:52
  • Il n'ont pas perdu le control que des rendez vous... Il ont perdu le control de l’hôpital depuis plusieurs années... Pas étonnent que les medecins généraliste de la région envois leurs patient passer des tests dans les autres hopitaux plutot qu'a st-georges

    steeve - 2017-03-28 10:57
  • Bonsoir,

    Marie-Claude Bélanger, ce n'est pas elle qui était directrice générale de l'hôpital avant les fusions en CISSS?

    Il me semble que ce nom me dit quelque chose.


    Alzheimer - 2017-03-28 20:02
  • Gaétan Barette une diaré de mots mais une constipation d.idée

    santé - 2017-03-29 21:17