Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 mars 2017 - 08:50 | Mis à jour : 09:22

Saint-Georges Ouest : La 1re Avenue a perdu son « Joyau », perdra-t-elle aussi son plus beau domaine ?

Lorraine Légaré

Par Lorraine Légaré, Journaliste

Toutes les réactions 3

À la suite d’une rencontre due au hasard dans un établissement commercial de Saint-Georges, EnBeauce.com a appris de la bouche même de ce dernier que Roch Lessard mettait en vente une de ses propriétés du quartier ouest de la Ville de Saint-Georges. Ce qui, pour un promoteur immobilier, est chose courante, mais dans ce cas s’avère quelque peu inattendu puisqu’il s’agit du magnifique domaine de la 1re Avenue où, jusqu’en octobre 2016, M. Lessard possédait une des plus belles résidences de la ville, qu’on appelait aussi le « Joyau » de la 1re Avenue. Inattendu, parce que, le soir même de l’incendie, Roch Lessard se disait certain de reconstruire sur le même emplacement. 

En effet, alors que devant lui, la maison où il a habité avec sa famille pendant plus de 20 ans partait en cendres, l’homme d’affaires, qui a pris sa retraite il y a cinq ans, disait vouloir reconstruire le plus tôt possible au même emplacement : « On va régler ça avec les assurances et on va reconstruire », de dire celui à qui l’on doit entre autres La Seigneurie du Jasmin et les condominiums qu’on appelle communément les « condos du Séminaire », juste à côté du Cégep Beauce-Appalaches.

Roch Lessard avait tout d’abord pensé construire une résidence plus petite et plus près de la grande haie de cèdres du côté sud de la propriété, toutefois, après quelques mois de réflexion, il a finalement pris la décision de mettre en vente la propriété de près de 495 000 pieds carrés. Ajoutant que, déjà, de potentiels acheteurs s’étaient montrés intéressés à se porter acquéreur du site, il est permis de penser que, après avoir perdu son « Joyau » en la résidence faite de pierres de rivière et de « bois de cercueil » (à l’intérieur, dans certaines pièces), il se peut que la Ville perde également un de ses plus beaux domaines.

Beaucoup plus grand il y a presque 50 ans, le terrain a tout d’abord appartenu à Charles-Auguste Thibaudeau, qui y fait construire la spacieuse résidence en 1969. Adrien Drouin (Électrolux) achète ensuite le domaine, qu’il vend à Roch Lessard en 1997. Bien qu’ayant connu trois propriétaires, la résidence, qu’on appelait aussi le « château », voisine de l’ancienne Croisée des Chemins, avait conservé son cachet d’origine. Sur l’immense domaine, où M. Lessard a fait creuser un lac, on retrouve de nombreux arbres, dont les grands peupliers qui bordent la rue et l’allée principale, et qui, à l’époque où on en retrouvait sur une grande partie de la 1re Avenue, faisaient la fierté des Georgiens.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Robert Bernard va surement l'acheter pour un développement...

    pepe - 2017-03-27 09:11
  • Les même contracteur que d habitude va acheter et vont toutes coupé à blanc comme partout dans ville ...

    sebas - 2017-03-27 15:28
  • C'est mon grand-père, Eugène Caron qui a creusé le lac dans les années 50!

    Mawie1979 - 2017-03-29 07:27