Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mars 2017 - 09:18 | Mis à jour : 10:45

Première édition du Souper-Rencontre « Rock d’un soir… »

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Toutes les réactions 1

Lundi soir dernier, au Rock Café de Saint-Georges, des intervenants du Bercail et le CISSS-CA ont tenu la 1ère édition d’un souper-rencontre réunissant 75 hommes et femmes en réinsertion sociale afin d’apporter un élan positif à leur motivation et de les inciter à poursuivre dans la bonne voie.  

« Longtemps nous avions souhaité que cette soirée puisse être l’occasion d’allumer des étoiles dans les yeux et la tête de personnes n’ayant pas souvent l’occasion de vivre ce genre de soirée. Et ça s’est passé au-delà de nos espérances ! Des rencontres inattendues, des discussions sans gêne ni tabous, des dos droits remplis de fierté, des regards de satisfaction et de curiosité, des papilles stimulées par des plats concoctés avec amour et créativité… Tous les éléments étaient réunis pour que la magie opère ! », s’est réjouie la porte-parole de l’organisme Sarah Bellemare. Ayant vu le jour grâce à l’implication, depuis plusieurs mois, d’un petit groupe d’organisatrices chevronnées du Bercail et du CISSS-CA, la soirée a été permise grâce à la collaboration du Service Alimentaire Gordon et du Rock Café.  

Un moment de partage facilité par la présence de 25 « invités spéciaux »

Destiné à récompenser les efforts fournis dans le cheminement personnel de réinsertion sociale des 75 personnes sélectionnées, l’événement a permis de faciliter le partage entre des hommes et des femmes aux parcours différents, dans un contexte festif et détendu. Conviés pour leur impact quotidien dans la vie des personnes fréquentant les services du Bercail, de l’Accueil Inconditionnel ou du CISSS-CA, 25 invités particuliers ont pris part à la soirée comme le maire de Saint-Georges, des représentants de la police, du service de psychiatrie de l’hôpital, du personnel du CISSS-CA et de différents organismes communautaires. Cette grande diversité avait pour but aussi d’atténuer les préjugés possibles entre chacun des groupes. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Vous auriez dû le faire dans le temps que j'étais là merci pour tout

    Carolyne Giguère - 2017-03-29 22:33