Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 avril 2017 - 03:58

Six choses à savoir sur Pâques et l'origine des oeufs en chocolat

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Alors que le dimanche des Rameaux a marqué, hier, l’entrée dans la semaine sainte, à l’approche des Fêtes de Pâques, la tradition des œufs et du chocolat se fait sentir dans les décorations de différents commerces. Des origines de cette fête la plus importante du christianisme, célébrant la résurrection du Christ, à ses implications marchandes de notre époque, voici un rapide tour d’horizon de six éléments à savoir sur Pâques.

1 – Que commémorent les Chrétiens à Pâques ?

Se distinguant de la « Pâque » juive commémorant la fuite d’Égypte par les enfants d’Israël, la fête chrétienne de « Pâques » commémore la résurrection de Jésus, survenue le surlendemain de la crucifixion. La semaine qui précède le dimanche de Pâques est appelée la semaine sainte. Cette dernière, qui débute par le dimanche des Rameaux, célébrant l’entrée solennelle de Jésus à Jérusalem, comprend aussi la célébration du jeudi saint, associé au dernier repas du Christ, au cours duquel a été institué le sacrement de l’eucharistie, puis du vendredi saint, jour de la Passion et du chemin de croix.

2 – Quelle est la date du dimanche de Pâques ?

Permettant de déterminer une grande partie des célébrations du calendrier liturgique de l'Église catholique comme le Mercredi des Cendres, l’Ascension et la Pentecôte, la date de Pâques a été fixée au Concile de Nicée, réuni par l’empereur Constantin en l'an 325. Il s’agit, pour simplifier, du premier dimanche suivant la première pleine lune après l’équinoxe de printemps. La date peut varier entre le 22 mars et le 25 avril.

3 – D’où provient la coutume des œufs de Pâques ?

Du simple œuf dur peinturé aux prestigieux œufs de Fabergé, l’œuf de Pâques est une tradition toujours vivace à travers le monde. Dans les Églises orthodoxes, en Russie et en Ukraine notamment, ils prennent souvent le statut de véritables œuvres d’art finement travaillées. Selon le site internet eglise.catholique.fr, la coutume d’offrir des œufs décorés existait bien avant l’ère chrétienne, l’œuf étant associé à l’éclosion de la nature liée au printemps. L’amplification de cette tradition par la Chrétienté serait liée à l’interdiction faite par l’Église de consommer des œufs durant le jeûne du Carême. Le surplus des œufs pondus par les poules durant cette période était alors utilisé dans des buts décoratifs.

4 – Quelle est l’origine de la chasse aux œufs ?

En Occident, la coutume est d’organiser une mystérieuse chasse aux œufs dans les jardins. Selon la tradition, ces derniers étaient dispersés par les cloches des églises, parties à Rome le soir du jeudi saint en signe de deuil. Au moment où les cloches se remettent à sonner, le jour du dimanche de Pâques, la légende dit qu’elles reviennent chargées d’œufs décorés et des friandises mettant fin à la période de jeûne du Carême.

5 – D’où provient la tradition du lapin de Pâques ?

Dans certains pays de tradition protestante, notamment les régions de culture germanique, les œufs de Pâques sont distribués au contraire par un lièvre ou un lapin, autre symbole de la fertilité et du renouveau associé au printemps. La tradition a été exportée aux États-Unis, où le « lapin de Pâques » est beaucoup plus célébré que dans les pays catholiques. Selon certains historiens, cette appropriation d’un symbole différent par les protestants leur aurait permis de se dissocier des traditions de l'Église romaine.

6 – Que symbolise le chocolat ?

Consommé surtout comme boisson après sa découverte par les Européens, le chocolat ne s’est démocratisé qu’à partir de la fin du XIXème siècle, avec le développement du moulage qui a permis, grâce à un mélange de sucre, de beurre de cacao et de chocolat en poudre, d’obtenir une pâte molle facilement malléable. N’étant plus limités aujourd’hui à la forme des œufs, des lapins et des cloches, les friandises en chocolat qui inondent les différents commerces à l’approche de Pâques ne sont plus qu’une coutume purement commerciale mise en valeur, au même titre que les fêtes de Noël, par notre société de consommation.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.