Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 avril 2017 - 15:20 | Mis à jour : 15:40

Le Cégep Beauce-Appalaches plus engagé « vert un monde durable » 

Par Stéphane Quintin, Journaliste

À l’approche du Jour de la Terre, célébré le 22 avril, le Cégep Beauce-Appalaches a procédé ce matin à une conférence de presse soulignant l’engagement de l’établissement à agir comme leader régional en matière de protection de l’environnement. Le tout nouveau Comité environnement responsable du Cégep, ayant adopté le slogan « Vert un monde durable », en a profité pour organiser, à l’issue de la conférence, la plantation d’un arbre sur le site de permaculture, aménagé à l’automne devant la façade sud de la bâtisse.

« Les gestes que nous devons poser vont au-delà de notre mission d’enseignement. Ce n’est pas seulement la communauté collégiale qui doit être sensibilisée à l’importance de protéger notre planète mais l’ensemble des gens qui gravitent autour de nos trois campus, et qui assistent aux activités et aux événements qui s’y déroulent », a déclaré le directeur général du Cégep Mario Landry.

« Si c’est nous qui fournissons un enseignement aux jeunes dans notre établissement, en matière d’environnement, ce sont eux qui nous donnent des leçons. Nous avons le privilège de côtoyer des jeunes qui se sentent concernés par l’avenir de notre planète bien plus que notre génération », a-t-il renchéri en soulignant à quel point l’institution souhaitait étendre à l’extérieur de ses murs cette conscience environnementale des étudiants.

Plusieurs initiatives écologiques développées par le Cégep

« Nous effectuerons le virage électrique lors du renouvellement de notre flotte de véhicules », a précisé le directeur général Mario Landry, ambitionnant de faire du Cégep un leader régional en matière de protection de l’environnement. Deux bornes de recharge pour véhicules électriques avaient déjà été installées l’été dernier lors de la réfection d’un des stationnements du Cégep. « Le jour n’est pas si loin où elles seront utilisées régulièrement », a-t-il précisé en rappelant l’absence de foule à l’époque des premières pompes à essence dans les débuts de l’automobile.

Un nouveau comité défendant le cheminement vers un monde durable

Parmi les différentes actions mises en place pour développer la prise de conscience des enjeux environnementaux, l’année 2017 a aussi marqué l’unification des trois comités environnementaux du Cégep à travers la réunion du Comité Unis-Vert de Saint-Georges, du Comité Vert-Brundtland du Centre d’études de Lac-Mégantic et du Comité environnemental de Sainte-Marie. Tous les trois ont ainsi fusionné pour devenir le Comité environnement responsable (CER).

« Vert un monde durable », 1ère édition d’une exposition dédiée à l’environnement

Slogan du nouveau CER, « Vert un monde durable » sera aussi l’intitulé d’une exposition de différents projets écologiques présentés par une dizaine d’équipes des trois campus qui se tiendra le 17 mai prochain au cours d’un 5 à 7 à l’Entrecours, où les visiteurs pourront gratuitement découvrir divers projets scolaires réalisés dans le cadre de cours aussi variés que l’art, la physique, la biologie et la philosophie.

« Ça me donne des frissons de voir que l'insitution entend devenir leader dans la protection de l’environnement. Effectuant un lien avec plusieurs disciplines du Cégep, les projets exposés, davantage des projets de vie que des projets scolaires, permettront aux visiteurs de voir ce que nos jeunes ont dans la tête et dans le cœur », a déclaré le responsable du Comité environnement responsable Michel Baillargeon. Un prix coup de cœur du public sera décerné à l’issue de la soirée. À cette bourse de 250 $ s’ajoutera la bourse de 750 $ attribuée aux gagnants du prix du jury.

Première plantation d’arbres sur le site de permaculture à l’avant du Cégep

Deuxième projet d’ampleur développé au Cégep Beauce-Appalaches, l’installation d’un site de permaculture à l’extrémité sud de la bâtisse permettra aux étudiants de bénéficier, à moyen terme, de 70 espèces différentes de fruits et plantes médicinales dont une partie avait déjà été plantée à l’automne. Mettant en valeur les milieux de vie, la culture et les traditions, la permaculture cherche à reproduire la création d’écosystèmes résilients et régénératifs tels qu’une forêt, milieu qui s’autogère sans aucune intervention humaine de manière harmonieuse. Le CER procèdera dans ce nouvel espace à de nouvelles plantations d’arbres et de plantes le 9 juin prochain.

Un premier arbre a été planté ce matin par Nicolas Rochette et Marie-Claude Pelchat, à l’origine du développement de la conscientisation écologique dans l’établissement. Il a été mis en terre sur le nouveau site de permaculture installé par l’entreprise Terracines, spécialisée dans la création de systèmes écologiques de ce type et leur approche design. « On vit présentement un moment intense sur notre planète en tant qu’être humain, à l’aube de différentes crises potentielles qui peuvent nous donner le vertige mais d’un autre côté, de nombreuses nouvelles technologies sont disponibles pour nous permettre de changer cette vision négative en une vision plus prometteuse », a déclaré la co-fondatrice de l’entreprise agricole Marie-Hélène Jacques.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.