Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 avril 2017 - 14:03 | Mis à jour : 14:45

Ville de Saint-Georges sensibilise la population au don d’organes et de tissus

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

La Semaine nationale du don d’organes et de tissus se tiendra du 23 au 29 avril 2017. Pour l'occasion, la Ville de Saint-Georges participe à la chaîne de sensibilisation au don d'organes en hissant le drapeau à l'effigie du ruban vert, symbole du don d'organes, à l'Hôtel de Ville.

Saint-Georges invite ses citoyens à considérer le don d’organes et à en parler avec leurs proches.

Précisons qu'il existe trois façons de signifier son consentement :

  • S’inscrire au Registre des consentements au don d’organes et de tissus de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). Le formulaire est envoyé avec l’avis de renouvellement de la carte d’assurance maladie.
  • S’inscrire au Registre des consentements au don d’organes et de tissus, administré par la Chambre des notaires du Québec.
  • Signer l’autocollant de consentement (à apposer à l’endos de sa carte d’assurance maladie).

Saviez-vous que ? 

  • Une seule personne peut, par un don d’organes et de tissus au décès, sauver jusqu’à huit vies et améliorer la qualité de vie de 40 autres personnes.
  • Une personne âgée de 76 ans a déjà sauvé cinq vies.
  • Au cours des vingt dernières années au Québec, 8120 personnes ont bénéficié d’une transplantation provenant de 2764 donneurs d’organes.

Les personnes intéressées à obtenir plus de renseignements au sujet du don d’organes et de tissus sont invitées à se rendre sur le site www.transplantquebec.ca.

Rappelons que dans la région de la Chaudière-Appalaches, 36 personnes étaient en attente d’une transplantation dont 21 pour un rein en date du 31 décembre dernier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.