Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 avril 2017 - 04:00

Treize municipalités répondent à l'appel du Havre l'éclaircie

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Treize municipalités de la région ont répondu à la demande de la maison d’hébergement Havre l’éclaircie en adoptant une résolution pour se proclamer « municipalité alliée contre la violence conjugale » lors d’une séance du conseil.

Cette campagne de sensibilisation est organisée par le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale et ses 42 maisons membres. Elle a pris son envol le 4 décembre dernier dans le cadre des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes, qui se déroulent annuellement du 25 novembre au 6 décembre.

L’objectif de l’organisme est que l’ensemble des municipalités du territoire qu’il dessert fasse partie de la campagne. Jusqu’à présent, Lac-Etchemin, Sainte-Justine, Saint-Rose-de-Watford, Saint-Odilon-de-Crambourne, Saint-Joseph, Beauceville, La Guadeloupe, Saint-Théophile, Saint-Magloire, Saint-Simon-les-Mines, Saint-Benjamin, Saint-Alfred et Lac-Poulin ont embarqué dans la campagne.

Au cours de l’édition 2017 de cette campagne, les municipalités alliées seront invitées à afficher leur soutien de la façon qui leur semblera appropriée. De plus, ces treize municipalités ont reçu un certificat d’attestation pour qu’elles puissent l’afficher à l’Hôtel de Ville.

Les municipalités qui désirent emboîter le pas sont invitées à contacter l’organisme par téléphone ou via leur page Facebook afin de leur faire part de leur intérêt. L’objectif est d’envoyer un message fort et concerté à l’effet que la violence conjugale est inacceptable.

Havre l’éclaircie est une maison d’hébergement et de transition pour femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants qui les accueillent dans un milieu de vie sécurisant et de ressourcement transitoire afin qu’elles identifient leurs besoins et y trouvent réponse. Par le biais de ses activités, l’organisme se veut également un agent de changement social.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.