Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 mai 2017 - 08:55 | Mis à jour : 09:43

Marche citoyenne contre Monsanto samedi à Saint-Georges et à travers le monde

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Près de 200 marches citoyennes « Nous sommes plus forts que Monsanto ! » se tiendront le samedi 20 mai prochain dans une trentaine de pays dans le monde pour dénoncer le contrôle de la multinationale américaine sur le système agroalimentaire. La manifestation a été nommée de la sorte au Québec pour une deuxième année consécutive. Une centaine de personnes sont attendues à Saint-Georges.

« Nous devons exiger le droit de savoir ce que l’on mange. Il faut s’unir et se lever tous ensemble pour faire valoir nos droits ! », a déclaré l’organisatrice de la marche citoyenne beauceronne Karine Paquet. « En organisant l’événement l’an dernier, je me suis rendue compte que plusieurs personnes ne savent même pas ce qu’est Monsanto ou les OGM, et surtout ce que ça implique. Je trouve ça important de conscientiser la population à ces enjeux environnementaux qui se rendent jusque dans nos assiettes », a-t-elle expliqué dans une entrevue au réseau québécois Vigilance OGM.

Parmi les demandes des manifestants, l’étiquetage obligatoire des OGM

Promesse électorale du parti libéral en 2003, l’étiquetage obligatoire des organismes génétiquement modifiés reste une préoccupation pour 88% des Canadiens selon un sondage Ipsos de septembre 2015. Aujourd’hui, pas moins de 64 pays l’ont déjà adopté, dont l’Union européenne en 1997. « Suite à la Marche, j’aimerais garder contact avec les gens présents pour initier des actions locales. Si on peut éveiller la population de Saint-Georges en même temps, lorsqu’ils nous verront marcher dans les rues, ce sera vraiment génial ! », a précisé Karine.

Informations pratiques

  • La marche citoyenne de Saint-Georges débutera aux passerelles, devant l’aréna
  • Le départ sera donné vers 11h
  • Plus d’informations sur le sujet en cliquant sur le site vigilanceogm.org

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.