Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 mai 2017 - 10:54 | Mis à jour : 11:51

Des oriflammes rendront hommage aux militaires de la région pour le Jour du Souvenir

Par Stéphane Quintin, Journaliste

La filiale beauceronne 249 de la Légion royale canadienne a présenté, mercredi, son projet Oriflamme pour rendre hommage aux militaires de la région et mettre l’accent sur l’importance du devoir de mémoire durant la période entourant le Jour du Souvenir. Le concept a reçu un appui soutenu des pouvoirs politiques.

« L’idée est d’installer des bannières dans les lieux publics permettant aux familles et amis de rendre hommage aux militaires actifs, vétérans ou décédés pendant la période entourant le Jour du Souvenir », a expliqué Alain Maheux, président de la filiale 249 de la Légion royale canadienne. Selon la procédure mise en place, lorsque les personnes souhaitent soumettre un nom pour une bannière, le comité de sélection effectuera les vérifications nécessaires pour s'assurer du respect de tous les critères. « C’est un honneur qu’on fait aux gens de pouvoir rendre hommage aux membres de leur famille ou à des amis alors on va s’assurer que les règles sont bien respectées », a-t-il ajouté en mentionnant notamment que la personne à honorer se devait d’avoir été libérée honorablement.

Un appui financier de la MRC pour l’achat des oriflammes

Au Nouveau-Brunswick, où l’idée du projet a trouvé son inspiration, les familles doivent débourser 130$ pour l’installation d’une bannière, un coût qui sera pris partiellement en charge dans la région de la Beauce grâce à un appui financier des MRC qui permettrait aux familles et amis de n’avoir à payer qu’un montant de 50$. « Lorsque j’ai présenté l’idée pour la première fois au maire de Saint-Prosper Richard Couët, fils d’un ancien militaire, il a tout de suite perçu le potentiel du projet », a précisé M. Maheux en parlant de l’effet boule de neige qui avait suivi. « C’est le maire de Saint-Georges, Claude Morin, qui m’a tout de suite conseillé de voir plus grand et de m’adresser directement à la MRC, où ils ont aussi été émerveillés », a-t-il ajouté.

Un objectif d’un peu moins de cent bannières pour l’année 2017

Alors que l’idée des oriflammes, pour augmenter la visibilité des vétérans d’hier et d’aujourd’hui, s’est propagée à la MRC Robert-Cliche, ainsi qu’à quelques municipalités des Etchemins, le président de la filiale beauceronne 249 de la Légion royale canadienne a estimé que près de 80 bannières pourraient être conçues dès cette année pour le Jour du Souvenir 2017. L’idée serait de les installer dans des emplacements envisagés par les Villes trois semaines avant le 11 novembre et une semaine après. Le reste du temps, elles pourraient être utilisées pour des activités dans les écoles ou les bibliothèques. Recto-verso, ces oriflammes seraient installées par les employés municipaux, un coût inclus dans le montage financier du projet, d’un montant de près de 16 000$, dont la moitié de la somme environ est prise en charge par la MRC Beauce-Sartigan.

Pour soumettre le nom d’un militaire à honorer sur l’une de ces bannières, il est possible de contacter Alain Maheux au 418 225 4183 ou Bruno Turcotte au 418 221 8229. Une page Facebook a aussi été mise en place pour donner plus d’informations.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.