Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 mai 2017 - 11:24 | Mis à jour : 13:24

Le restaurant La Grille de Saint-Prosper vendu à un entrepreneur de 27 ans

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Toutes les réactions 1

Mercredi matin, à Saint-Prosper, une conférence de presse s’est tenue au restaurant La Grille pour annoncer la relève de l’établissement. Après avoir dirigé les lieux pendant trois ans et demi, Johanne Lessard a révélé qu’elle laisserait la place, le mois prochain, à Samuel Pépin, déjà propriétaire des entreprises La Pralinière et Benjafraises. Une dizaine de personnes supplémentaires pourraient être embauchées sur place. 

« Nous sommes très heureux qu'un jeune de la région prenne la relève de La Grille et nous tenons à remercier toutes celles et ceux qui nous ont soutenus au cours de cette belle aventure », a déclaré Johanne Lessard, propriétaire du bar-restaurant depuis trois ans et demi. Implanté dans la région depuis près d'une quarantaine d'années, La Grille, établissement réputé aussi pour sa grande salle de réception au sous-sol, attire tous les ans plusieurs dizaines de milliers de clients. La transaction, effective à partir du 19 juin, inclut la propriété immobilière ainsi que toutes les activités se déroulant à l'intérieur de la bâtisse. La vingtaine d'employés déjà en fonction sera maintenue. Le nouveau propriétaire compte même embaucher dix à douze personnes de plus pour combler différents postes, notamment dans les nouveaux services qui seront mis en place. 

Pas de révolution prévue au restaurant mais plusieurs ambitions mises en avant

Au cours de la conférence de presse qui s'est tenue mercredi matin au restaurant, le futur propriétaire des lieux, Samuel Pépin, a voulu avant tout se montrer rassurant envers tous ceux qui entretiennent une relation de longue date avec cette institution de Saint-Prosper. « Nous tenons à rassurer tous nos clients, employés, fournisseurs et toute la population : nous comprenons l'importance du Restaurant La Grille pour les gens de la région et nous continuerons tous les services actuellement en place. On n'arrive pas ici pour faire la révolution mais pour développer de nouvelles idées autour du bon noyau déjà en place, autour duquel on veut bâtir. Nous sommes très honorés de reprendre l'établissement à l'excellent niveau auquel Johanne et toute la famille Lessard l'ont amené aujourd'hui ». 

« Le présent est très beau mais l'avenir est encore plus prometteur » 

C'est par ces mots que le jeune entrepreneur beauceron Samuel Pépin, âgé de 27 ans, a tenu à mentionner les idées de développement qu'il envisage de mettre en place. En plus d'accentuer la présence du site sur le Web et les réseaux sociaux, il compte avant tout utiliser les ressources et expertises de ses autres entreprises afin de bonifier l'offre du restaurant. Déjà propriétaire de La Pralinière, à Lac-Etchemin, et de Benjafraises à Saint-Benjamin, le futur propriétaire compte ainsi donner accès à une belle sélection de fruits frais et de chocolat dans les assiettes, mais aussi de développer les délices glacés de La Pralinière grâce à l'aménagement prochain d'un bar laitier dans le restaurant. Les trois établissements devraient embaucher une cinquantaine d'employés au total. 

Pour obtenir des renseignements supplémentaires ou faire partie de l'équipe, il est possible de contacter M. Pépin à l'adresse courriel info@lapraliniere.com. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Très prometteur, félicitations à ce jeune entrepreneur; il reste une couple de motels à construire à côté.

    Clèm - 2017-05-27 14:55