Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 juin 2017 - 10:00 | Mis à jour : 11:03

Rappel de vêtements de flottaison pour bébés et enfants partout au Canada

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

La compagnie Stohlquist WaterWare Inc. a procédé au rappel de vêtements de flottaison individuels (VFI) pour bébés et enfants de Stohlquist le mercredi 31 mai dernier. Les billes fixées à la poignée du VFI pourraient se briser et ainsi représenter un risque d'étouffement pour les jeunes enfants.

Selon Santé Canada, les produits touchés sont les VFI Nemo pour bébés et enfants de Stohlquist portant les numéros de lot 5001171, 5002171 et 5003171. « Ces VFI étaient offerts en rouge et noir et leur poignée était garnie de six billes brillantes. Le numéro de lot est imprimé à l'intérieur du VFI », peut-on lire à propos du présent rappel.

Les produits rappelés sont les vêtements de flottaison individuels Nemo pour bébés avec boucle, rouge, portant le numéro de pièce 522314C et le code universel 053242261876, Nemo pour bébés avec boucle, noir, portant le numéro de pièce 522315C et le code universel 053242261883, Nemo pour enfants avec boucle, rouge, portant le numéro de pièce 522316C et le code universel 053242261890 ainsi que les Nemo pour enfants avec boucle, noir, portant le numéro de pièce 522317C et le code universel 053242261906.

Santé Canada mentionne également dans son rappel qu'environ 1 200 produits rappelés ont été vendus à travers le pays de mars à mai 2017 et qu'en date du 16 mai dernier, l'entreprise avait reçu un rapport d'incident par rapport à cet avis. Aucune blessure n'a par contre été déclarée jusqu'à maintenant.

Les consommateurs qui possèdent l'un de ces VFI à la maison devraient arrêter de l'utiliser immédiatement et le rapporter à un détaillant autorisé Stohlquist afin d'obtenir un nouveau produit.

Santé Canada incite également les Canadiens à signaler tout incident touchant la santé ou la sécurité lié à ce produit en remplissant un formulaire de rapport d'incident disponible sur son site Internet.

Pour en connaître davantage sur les détails de ce rappel, il est possible de consulter le site Web de Santé Canada.

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.