Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 juin 2017 - 11:11

Deux cadets se joignent à la SQ Beauce-Sartigan pour dix semaines

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

La Sûreté du Québec (SQ) de la MRC Beauce-Sartigan accueille à nouveau deux cadets dans ses rangs, et ce, jusqu’au 20 août.

Au cours de leur première semaine, ceux-ci iront à la rencontre des maires et des directeurs généraux des municipalités de la MRC. Les deux jeunes hommes, Antoine Veilleux et Vincent Gilbert viennent respectivement de Beauceville et de Saint-Georges. Cela représente un avantage selon le sergent Mario Thiboutot, puisqu’ils connaissent déjà la région.

Ceux-ci auront un rôle communautaire et de prévention au cours de leur séjour au sein de la SQ. Ils ne peuvent pas émettre de constats d’infraction. « Ils arpenteront le territoire pour rencontrer les gens et répondre à leurs questions en plus d’être lors des camps de jour et des festivals », explique le sergent Mario Thiboutot. Le fait que tous les deux soient originaires de la région représente un avantage selon ce dernier, puisqu’ils connaissent déjà le secteur.

La SQ leur fournira un uniforme et l’équipement nécessaire à leur fonction. Elle mettra également à leur disposition un vélo à chacun ainsi qu’une voiture banalisée. Leur travail sera coordonné par le Sgt Thiboutot et supervisé par le lieutenant Gilles Nolet.

Antoine Veilleux et Vincent Gilbert ont étudié en Technique policière au Cégep Garneau. Le premier en sera à sa troisième et dernière année à l’automne prochain tandis que le second a amorcé le processus pour l’École nationale de police.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.