Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 juin 2017 - 14:28 | Mis à jour : 16:01

Le travail d'équipe, la clé du développement des communautés

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Le travail d’équipe est la clé du développement des communautés et des organisations selon les intervenants qui ont pris la parole lors de la quatrième Journée régionale de la Chaudière-Appalaches qui a eu lieu le 9 juin dernier au Centre multifonctionnel de La Durantaye.

La Journée régionale visait à faire connaître des expériences porteuses pour le développement des communautés dans cinq thématiques : l’agrotourisme, la gouvernance partagée, la main-d’œuvre et les nouveaux arrivants, la complémentarité rurale urbaine et les services de proximité. Un total de 21 initiatives inspirantes et réalisées sur tout le territoire de la Chaudière-Appalaches ont été présentées. Des chercheurs et des experts de contenu ont aussi été invités à cerner les enjeux et les perspectives d’avenir des cinq secteurs d’activités.

Dès l’ouverture de la Journée, le président d’Espace Stratégies, Jocelyn Gagnon, a donné le ton. « Le travail collaboratif et en réseau devient une clé essentielle de succès, autant pour une entreprise que pour une municipalité », a mentionné le conférencier. « Le développement économique et le développement des communautés sont indissociables. Il faut investir dans les talents, dans les idées et dans les infrastructures pour rendre sa communauté vivante, dynamique et attrayante. »

La volonté d’agir ensemble et de créer des partenariats doit aussi guider les porteurs de projets, qu’il s’agisse du maintien de l’épicerie du village, de l’organisation de loisirs intermunicipaux ou de la mise en place d’un marché public. Les citoyens engagés dans des projets de coopérative ou d’organisme sans but lucratif ont rappelé l’importance du support indéfectible de la municipalité, de l’accompagnement des organisations de développement et de la disponibilité de programmes de subvention pour les entreprises d’économie sociale et les projets communautaires.

À la conférence de clôture, le journaliste et ancien animateur à l’émission La Semaine verte à Radio-Canada, Errol Duchaine, a rappelé l’importance de créer des liens entre le monde rural et le monde urbain. Il a sensibilisé les participants au phénomène de l’accaparement des terres par des investisseurs ou de riches producteurs agricoles. « Il faut posséder la terre pour décider de son sort. L’agriculture ne sert pas seulement à nous nourrir et à occuper le territoire, c’est le meilleur rempart de paix sociale », a mentionné M. Duchaine en rappelant les crises et les conflits survenus dans plusieurs pays du monde où l’agrobusiness a épuisé les terres, contaminé l’environnement et dépossédé les populations locales de leur gagne-pain et de leur nourriture.

Ce sont quelque 200 personnes qui ont assisté à cet événement organisé par le Regroupement des agents de développement rural de la Chaudière-Appalaches (RARCA), en collaboration avec les MRC et la Ville de Lévis. Celui-ci s’est déroulé sou le thème : « Travailler ensemble pour la vitalité et l’attraction de nos milieux ». Des visites au marché public de Montmagny, au Pub de la Contrée de Buckland, au Centre de formation agricole de Saint-Anselme et à l’Innoparc de Lévis ont également eu lieu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.