Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 juin 2017 - 11:07

Le directeur général du Cégep Beauce-Appalaches prend sa retraite

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

Le directeur général du Cégep Beauce-Appalaches (CBA), Mario Landry, prendra sa retraite prochainement. Il demeurera en fonction le temps que son successeur soit nommé, au cours de l'automne 2017. 

Originaire de la région de la Mauricie-Centre-du-Québec, il a décidé de retourner aux sources. « Je quitte quand même avec un pincement au cœur », mentionne-t-il. « Les quatre dernières années m’ont permis de découvrir un cégep et une région dynamiques. J’ai eu le bonheur de travailler avec des gens passionnés et engagés. J’ai retrouvé ce même sens de l’engagement au sein des organismes socio-économiques avec lesquels j’ai travaillé dans les régions de Saint-Georges, Lac-Mégantic et Sainte-Marie. Je remercie le conseil d’administration de m’avoir accordé sa confiance, notamment les présidents que j’ai côtoyés, Marco Gagné, Julie Barriault et Pier-Luc Rodrigue », ajoute-t-il.

Le président du conseil d’administration du Cégep Beauce-Appalaches, Pier-Luc Rodrigue, gardera un bon souvenir du passage de Mario Landry à la direction de l’institution. « En plus d’être un gestionnaire de haut calibre, monsieur Landry est un visionnaire », explique M. Rodrigue. « Il a su lancer le Cégep dans des projets qui assureront son expansion », ajoute-t-il.

Avant de se retrouver à la direction du Cégep Beauce-Appalaches, Mario Landry avait œuvré pendant une trentaine d'années comme cadre supérieur dans les secteurs public et privé.

Rappelons que Mario Landry était en poste au Cégep Beauce-Appalaches depuis l’été 2013.

La contribution de Mario Landry pour le CBA

Les qualités de gestionnaire de Mario Landry ont permis au Cégep Beauce-Appalaches de poursuivre son développement malgré un contexte économique difficile. « J’ai œuvré dans une période au cours de laquelle nos dirigeants ont dû prendre des décisions visant la relance économique de notre province », explique Mario Landry. « Même si les fonds publics étaient moins abondants, je considère avoir réussi à assurer la santé financière à long terme de notre collège », renchérit-il.

Mario Landry a été au cœur du développement du Centre collégial de Sainte-Marie. « Nous avons été en mesure de donner à la Nouvelle-Beauce un outil de développement socio-économique majeur qui l’aidera à contrer l’exode de ses jeunes », dit-il avec beaucoup de fierté. « La population ainsi que les milieux politiques et d’affaires ont accueilli comme un signal fort la construction du nouveau centre à Sainte-Marie. Le million de dollars amassé lors de la récente levée de fonds permettra de poursuivre son développement. Je me ferai un devoir, d’ici la fin de mon mandat, de remplir les engagements pris par le Cégep lors du lancement de la levée de fonds », conclut-il.

D’importants travaux d’infrastructures ont également été réalisés au Centre de Saint-Georges durant le mandat de monsieur Landry. Ceux effectués à la cafétéria et aux résidences ont d'ailleurs amélioré la qualité des milieux de vie étudiants.

De plus, le directeur général et son équipe ont obtenu du ministère de l’Enseignement supérieur l’autorisation permanente pour dispenser le programme de Design d’intérieur. Avec la Formation continue, il a aussi développé un partenariat qui permis la reconnaissance, par une attestation d’études collégiales, de la formation que Grondair aviation donne à ses élèves-pilotes.  

Mario Landry se dit finalement fier des partenariats établis avec les intervenants socio-économiques de la région du Granit qui permettront éventuellement d’élargir l’offre de formation au Centre de Lac-Mégantic. 

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.