Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 juin 2017 - 04:00

La CSBE détaille ses prévisions budgétaires pour l'année à venir

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) procédera à l’embauche de 37 personnes, des professeurs et des professionnels, d’ici la prochaine rentrée scolaire.

C’est ce qu’a affirmé le directeur général de la CSBE, Normand Lessard, lors de la présentation de ses prévisions budgétaires pour l’année 2017-2018. « Provincialement, ce sera 1 500 ressources supplémentaires. Pour nous, ça représente 37 ou 38 ressources à temps plein. C’est de l’aide additionnelle en classe auprès de l’enseignant. Elles seront d’une grande aide », a mentionné M. Lessard.

Cependant, le président de la Commission scolaire, Charles-Henri Lecours, s’inquiète de combler l’ensemble des postes disponibles. « Il va falloir les trouver. On prévoit même une pénurie de professeurs dans trois ans. Le Centre universitaire des Appalaches n’a pas assez d’inscriptions pour démarrer une nouvelle cohorte, C’est un problème auquel il va falloir faire face à un moment donné. Personnellement, je crois que la profession devra être davantage valorisée de la part du Ministère, des commissions scolaires, des syndicats et du personnel», a ajouté M. Lecours.

Aussi, 3,1 M$ sont prévus pour les nouvelles mesures qui ont pour but de favoriser la réussite des élèves. Le directeur général a détaillé de quelles façons cette somme serait répartie : « En plus des ajouts aux programmes existants, nous irons de l’avant avec les mesures suivantes :

  • 133 000 $ pour Coup de pouce (pour les élèves de la deuxième à la sixième années)
  • 126 000 $ pour À l’école, on bouge au cube (relié au Grand défi Pierre Lavoie)
  • 43 000 $ pour l’aide aux parents
  • 2,11 M$ pour Partir du bon pied (un programme consacré aux élèves de première et deuxième années pour les aider dans leur apprentissage de l’écriture, la lecture et à compter)
  • 264 000 $ pour Accroche-toi au secondaire. »

Au cours de cette rencontre avec les médias, il a également été question des prévisions budgétaires de la CSBE pour l’année 2017-2018.

Le directeur du Service des finances, Patrick Beaudoin, a donc présenté un budget provisoire équilibré d’un peu moins de 213,5 M$, ce qui représente une hausse de 6 % par rapport aux dépenses réelle de 2015-2016, la dernière année où les données financières complètes sont disponibles.

Le réinvestissement du gouvernement en éducation explique en partie l’augmentation, tout comme la hausse du nombre d’élèves, ils seront 340 de plus selon les prévisions, et les augmentations salariales prévues à la convention collective. Toutefois, la CSBE affirme que l’argent consacré à l’administration représente moins de 4 % du budget. « Nos frais d’administration représentent 3,77 % du budget, soit un peu moins que l’an dernier. Cela signifie que pour 1 $ de revenu, moins de 4 ¢ sont consacrés à l’administration », a précisé M. Lessard.

Pour sa part, le taux de la taxe scolaire demeure de 35 cents par 100 $ d’évaluation, soit le taux maximal permis. Cela représente tout de même une hausse de 3,3 M$ comparativement à 2015-2016. La variation s’explique par la valeur foncière croissante des immeubles.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.