Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 juin 2017 - 15:52 | Mis à jour : 29 juin 2017 - 10:33

Cambi remet un défibrillateur au Dekhockey de Saint-Georges

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 1

La Fondation Cambi a remis un défibrillateur externe automatisé (DEA) au Dekhockey de Saint-Georges hier soir.

La remise a été faite par la porte-parole de la Fondation, la hockeyeuse Marie-Philip Poulin. Celle-ci a accepté ce rôle d’ambassadrice, rappelant la nécessité des ambulanciers de performer sous la pression, tout comme lorsqu’elle joue sur la patinoire pour expliquer son choix en 2011. Depuis, elle participe à plusieurs remises de DEA au cours des dernières années.

Le directeur général de Dek Saint-Georges, Michael Gilbert, s’est réjoui de l’ajout de cet équipement vital. « On est vraiment content d’avoir un défibrillateur. J’en parlais justement avec les responsables du dekhockey à Sherbrooke. Un de leurs joueurs s’est écroulé sur la surface en pleine partie l’an dernier, mais ils n’avaient pas de défibrillateur. Heureusement, il y avait un médecin dans les gradins qui a pu le réanimer. Depuis cet incident, ils en ont acheté un », a relaté M. Gilbert.

On retrouve de plus en plus DEA dans les lieux sportifs et où les gens sont plus à risque. Jusqu’à présent, la Fondation en a remis plus d’une centaine. « Ces appareils permettent de sauver des vies. C’est avec un DEA que Christian Cliche a pu être réanimé à la piscine Yvan-Cliche à Beauceville », affirme la secrétaire-trésorière de la Fondation, Stéphanie Lachance.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Erreur pas Christian Duval je crois ..

    mike - 2017-06-28 18:32