Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 juillet 2017 - 10:15

Un total de 575 récupérateurs d’eau et 405 composteurs distribués dans la région

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Au cours du printemps dernier, près d’un millier de résidents de la région Chaudière-Appalaches ont eu l’occasion de recevoir l’un de ces deux items écologiques, distribués grâce au Fonds Éco IGA fondé en 2008.

En tout, ce sont 15 IGA qui se sont impliqués dans le projet dans la région, sur les 234 magasins participants de la province et du Nouveau-Brunswick. Les personnes intéressées par l’un des deux objets avaient la possibilité de s’inscrire en ligne sur le site jourdelaterre.org pour recevoir, au prix de 30$, un baril récupérateur d’eau de pluie d’une capacité de 200 litres ou un composteur domestique.

Le nombre de participants n’a jamais été aussi élevé que cette année. À Saint-Georges, 116 barils et 95 composteurs ont été distribués, 18 barils et 7 composteurs à Saint-Joseph, 46 et 25 à Beauceville puis 35 et 37 à Sainte-Marie. Quant au Fonds Éco IGA, fondé en 2008 par les marchands IGA du Québec, qui y versent cette année leur 9e million de dollars, il a distribué son 100 000e item écologique le 6 juillet dernier à Chicoutimi, fier de contribuer à un avenir plus vert.

Rappelons que le Fonds Éco IGA est géré par l’organisme le Jour de la Terre, encourageant les personnes et organisations à diminuer leur impact sur l’environnement grâce au financement de projets concrets et durables. Depuis sa création, 1 900 projets ont ainsi été financés à travers le Québec, en plus de quelques-uns entrepris au Nouveau-Brunswick.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.