Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 juillet 2017 - 18:16

Les défis rencontrés lors d'une neuro-réadaptation

Article commandité

AVC, accident de chantier ou de sport, chute involontaire, les causes de pathologies neurologiques entraînant une neuro-réadaptation sont malheureusement nombreuses. Ces dernières années, de grands progrès ont été réalisés afin de répondre aux défis rencontrés par les patients.

 

Beaucoup de patience

C'est particulièrement dans le domaine de la neuro-réadaptation que l’étymologie du mot « patient » prend tout son sens. Les résultats viennent au goutte-à-goutte et il faut savoir les accumuler comme de petits grains de sable qui constituent petit à petit le ciment d'une nouvelle vie.

 

Des progrès fulgurants

Les progrès sont rapides en revanche dans les technologies proposées aux patients. C'est un atout très positif, car leur niveau de moral est essentiel en neuro-réadaptation.

Des équipements ludiques et performants permettent de rendre les efforts consentis beaucoup plus acceptables. Les patients se lancent des défis, apprennent à maîtriser l'outil.

 

De quoi demain sera fait ?

La presse locale a récemment voulu se pencher, avec son aimable accord, sur le cas d'Alexandre Thibaut, ce jeune homme de 24 ans victime d'une grave chute dans deux pieds d'eau.

La médiatisation des réussites de réadaptation de ce type a des effets bénéfiques sur d'autres patients qui doivent trouver en eux une grande force pour continuer d'espérer.

Il est important de comprendre, d'accepter et de meubler de quoi sera fait demain. Puis, au-delà des défis psychologiques et physiques, se posent les défis de la vie de tous les jours.

 

La transformation du domicile

Un centre spécialisé avec ses services de réadaptation peut se déplacer chez vous non seulement pour des soins, mais pour aider à équiper le domicile. Ce fut par exemple le sujet de l'émission « On efface et on recommence » de Chantal Lacroix à propos des défis auxquels Alexandre Thibaut s'est vu confronté.

La téléréadaptation fait partie de ces possibilités offertes aujourd'hui pour le suivi à distance des progrès réalisés en neuro-réadaptation. Un thérapeute peut se déplacer et planifier tout un entraînement à domicile, soit avec un thérapeute qui se déplace, soit par un programme de téléréadaptation à distance.

 

Garder espoir en l'avenir

Enfin, reste la possibilité d'équiper un véhicule dans le but de retrouver mobilité et autonomie. Par ailleurs, les premiers succès rencontrés avec les exosquelettes permettent de grands espoirs en matière d'autonomie retrouvée.

Tous ces équipements coûtent cher et nécessitent l'intervention de campagnes de dons ou de fondations bienveillantes. Mais grâce aux progrès technologiques et à une attention renouvelée, il est possible d'affronter tous les défis de la neuro-réadaptation.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.