Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 juillet 2017 - 17:22

Des recommandations de la CNESST pour prévenir les coups de chaleur

Par Salle des nouvelles

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Alors qu’il a fait particulièrement chaud dans la région au cours des derniers jours, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) donne quelques conseils pour éviter les coups de chaleur.

La Commission rappelle également aux employeurs et aux travailleurs qu’il peut être dangereux, voire mortel, d’effectuer un travail physique à la chaleur. Il est donc essentiel de prendre les mesures de prévention.

Le coup de chaleur se produit lorsque le corps ne réussit pas à se refroidir adéquatement. Ainsi, la température du corps, normalement de 37 °C, augmente et peut atteindre 40,6 °C (105 °F) et plus. Cela peut survenir brusquement lors de l’exécution d’un travail physique lorsqu’il fait chaud. En l’absence de mesures de refroidissement, l’hyperthermie va progresser, causant des dommages irréversibles aux organes vitaux et, éventuellement la mort.

Le risque de coups de chaleur est plus grand lors des premières journées chaudes, car le corps n’est pas encore habitué à la chaleur. Selon les données de la CNESST, il faut cinq jours à un travailleur pour être partiellement acclimaté.

Responsabilité partagée

Prévenir les coups de chaleur est la responsabilité tant des employeurs que des travailleurs.

L’employeur doit mettre en application des moyens de prévention, dont :

  • Préparer un plan d’action en vue des journées chaudes;
  • Informer tous les travailleurs et superviseurs sur les risques, les moyens de prévention, les signes, les symptômes, et les premiers secours;
  • Fournir aux travailleurs de l'eau fraîche en quantité suffisante et s’assurer qu’ils y ont accès et qu’ils en boivent;
  • Remettre à plus tard ou à une période plus fraîche de la journée les tâches ardues non essentielles;
  • Attribuer un travail plus léger et aménager des zones de travail et de repos à l'ombre ou dans un endroit frais ou climatisé;
  • Effectuer une rotation des tâches;
  • Augmenter la durée et la fréquence des pauses à mesure que la chaleur augmente;
  • Prévoir des mesures préventives supplémentaires pour les travailleurs qui doivent porter des survêtements de travail.

Les travailleurs, pour leur part, doivent :

  • Boire au moins un verre d’eau toutes les 10, 15 ou 20 minutes, même s’ils n’ont pas soif
  • Porter des vêtements légers, de couleur claire, qui favorisent l’évaporation de la sueur;
  • Se couvrir la tête pour travailler à l’extérieur;
  • Prendre leurs pauses à l'ombre ou dans un endroit frais;
  • Redoubler de prudence s’ils prennent des médicaments, s’ils ont des problèmes de santé ou s’ils ont été malades récemment;
  • Être attentifs aux signes et symptômes d’un coup de chaleur, pour eux et leurs collègues;
  • Cesser immédiatement le travail s’ils ressentent des étourdissements, des vertiges, des frissons ou une fatigue inhabituelle, et prévenir sans tarder le secouriste et un superviseur.

Il y a plusieurs mesures à prendre lorsqu’un travailleur est victime d’un coup de chaleur :

  • Alerter les premiers secours : les secouristes en milieu de travail et le service 911;
  • Transporter le travailleur à l’ombre ou dans un endroit frais et lui ôter ses vêtements;
  • Asperger son corps d’eau;
  • Faire le plus de ventilation possible;
  • Lui donner de l’eau fraîche en petites quantités s’il est conscient et lucide.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.