Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 août 2017 - 15:24 | Mis à jour : 16:54

Le Grand Tour Desjardins complète sa sixième journée autour de Saint-Georges

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Les cyclistes du Grand Tour Desjardins ont amorcé leur randonnée autour de Saint-Georges ce matin, en partant de la polyvalente de Saint-Georges.

Ceux-ci se sont rendus jusqu’à Saint-Théophile en passant par Saint-Côme avant de revenir à Saint-Martin pour une halte-dîner au terrain de jeux situé derrière la polyvalente Bélanger.

Anne Letendre, de Montréal, en est à une première expérience au Grand Tour. « C’est une amie qui m’en a parlé et je ne regrette pas d’être venue. J’aime mon expérience, ça me permet de découvrir une nouvelle région. Les gens sont très accueillants et souriants », mentionne-t-elle, prévoyant parcourir environ 700 km au terme de l’événement. Le seul bémol qu’elle apporte est la température froide. « Mais, au moins il ne pleut pas », ajoute Mme Letendre.

Même son de cloche du côté de François Racicot, de Laval, qui aurait apprécié un peu plus de chaleur sur les routes de la Beauce, lui qui en est à un 21e Grand Tour. « Par contre, à partir du moment qu’il ne pleut pas, c’est difficile de se plaindre », précise-t-il.

M. Racicot n’en est pas à son premier passage dans la région. « C’est une belle région. C’est sauvage. C’est dur. Il y a beaucoup de côtes », affirme-t-il, expliquant avoir déjà parcouru les routes à vélo jusqu’à Lac-Mégantic et Sainte-Justine lors de différentes éditions.

Celui-ci a connu quelques difficultés ce matin. « Personnellement, j’en arrache. Je ne sais pas pourquoi, mais il y a des jours comme ça. Peut-être que ça va aller mieux après le dîner. Je vais peut-être faire un extra [un parcours optionnel], on verra », conclut le Lavallois.

Pour sa part, Agathe Lavoie, de Québec, estime qu’il s’agit d’une expérience très enrichissante. « C’est un beau défi très bien organisé par Vélo Québec », dit celle qui en est à son cinquième Grand Tour, mais un son premier en Beauce. « Toutefois, ce n’est pas la première fois que je viens rouler dans votre belle région », nuance Mme Lavoie, qui a parcouru environ 470 km en date du 10 août, à la halte-dîner.

Après le repas, les cyclistes ont repris la route en direction de Saint-Georges, traversant du côté ouest de la rivière Chaudière à Saint-Martin pour emprunter le 1er rang de Shenley jusqu’au boulevard Dionne. Un trajet optionnel leur permet de se rendre jusqu’à Saint-Benoît. Sinon, ils tournent sur le pont pour retourner à la polyvalente de Saint-Georges.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.