Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 août 2017 - 15:47 | Mis à jour : 15:56

Des résultats encourageants au lac des Abénaquis contre le myriophylle

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Le directeur général de la Municipalité de Sainte-Aurélie, Stéphane Hétu, a tenu à souligner le travail accompli par l’Association des riverains du Lac des Abénaquis et les nombreux bénévoles dans la lutte contre le myriophylle à épi.

C’est notamment l’implication du Cégep Limoilou qui a permis au dossier de connaître une avancée très importante dans l’arrachage de cette plante envahissante. Un projet avec des élèves du programme Technique de génie mécanique était en effet en cours dans l’établissement depuis la session du printemps dernier, consistant à fabriquer un prototype permettant d’enlever une plus grande quantité de myriophylle plus rapidement qu’auparavant. Le projet, une initiative de Pierre Morin, enseignant au Cégep Limoilou, est considéré aujourd’hui comme un « franc succès ». À souligner aussi les commodités de la plate-forme de travail, qui facilite grandement la tâche.

« Les bénévoles sont très satisfaits des équipements conçus par les élèves du Cégep de Limoilou », a estimé Claire Maranda, présidente de l’Association des riverains. Dans un communiqué de presse, diffusé ce mercredi 23 août, la Municipalité a tenu à remercier « Monsieur Pierre Morin, l’instigateur du projet, Messieurs François Vachon, Antoine Rousseau et Alexandre Lévesque, les élèves qui ont travaillé sur le projet et Monsieur Jean Bouchard, l’enseignant titulaire. » Elle a tenu à souligner aussi « l’apport important de l’Association des riverains du lac des Abénaquis, des nombreux bénévoles, ainsi que de Messieurs Vincent Gagné et Marc-Antoine Thireau ». 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.