Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 août 2017 - 04:00

Une famille de St-Georges pourrait participer à « On efface et on recommence »

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La famille de Katia Labranche, de Saint-Georges, a reçu un appel de l'équipe des Productions Kenya lors du mardi 15 août dernier. C'est alors que les personnes en charge des auditions pour l'émission « On efface et on recommence », diffusée sur les ondes de Canal Vie, ont convoqué Chantal Nicol, Pascal Labranche et leurs enfants à Montréal pour les rencontrer en entrevue le 23 août.

À lire également : 

Chantal Nicol et son mari souhaitent adapter leur maison actuelle de deux étages aux besoins de leur fille, âgée de 11 ans. « Notre but ultime, depuis 6 ans, c'est d'avoir une maison adaptée pour Katia », a expliqué Chantal Nicol à EnBeauce.com hier après-midi. « De faire toutes les démarches pour y arriver par contre, c'est épuisant », a-t-elle ajouté. Notons que Katia souffre d'une déficience profonde et a un âge mental de 8 à 10 mois ainsi qu'un âge moteur d'environ 18 mois.

« On efface et on recommence », animée par Chantal Lacroix, est une émission de télévision qui transforme le chantier d'une maison en rénovations en maison de rêve. « Avec l'aide de rénovateurs fiables et d'un coup de pouce bénévole des proches et d'amis, Chantal terminera les travaux interrompus par manque d'argent, de temps ou de malchance », peut-on lire sur le site Web de Canal Vie en guise de description de l'émission..

EnBeauce.com a rencontré Chantal Nicol hier après-midi, pour en apprendre davantage sur le déroulement de son audition à Montréal, en plus de lui demander comment une opportunité comme celle-ci pourrait, concrètement, changer sa vie et celle de sa famille.

Il est possible de visionner l'entrevue que nous a accordée Chantal Nicol lors du lundi 28 août dernier en cliquant sur la vidéo ci-dessus. Ajoutons que ceux qui le souhaitent peuvent également suivre l'histoire de Katia et de sa famille sur la page Facebook « Le syndrome Katou » créée pour l'occasion.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.