Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 septembre 2017 - 11:58

Comment bien choisir votre appareil auditif ?

Article commandité

Si vous souffrez d’une perte de l’audition, il peut être intéressant de porter un appareil auditif. Bien plus discrets et perforants que les sonotones traditionnels, les modèles actuels allient confort, esthétique et efficacité, pour améliorer le quotidien des malentendants. Suivez donc nos conseils pour bien choisir votre appareil auditif !

Contour d’oreille ou appareil intra-auriculaire ?

Il existe deux grandes sortes d’appareils auditifs : contour d’oreille et intra-auriculaire.

Le contour d’oreille (RITE, BTE) : comme son nom l’indique, son boîtier se place derrière l’oreille et est relié à la prothèse s’insérant à l’entrée du canal auditif. Grâce aux technologies actuelles, la plupart des contours d’oreille sont miniaturisés et restent donc assez discrets. Sachez néanmoins que la taille du dispositif peut varier selon le niveau de surdité.

L’appareil intra-auriculaire : il se place dans le conduit auditif et est donc invisible. On trouve plusieurs dispositifs intra-auriculaires :

  • Le CIC (micro completely-in-the canal), pour les surdités légères.

  • L’IIC (invisible in the canal), encore plus profond dans l’oreille.

  • L’intra-conque est le plus puissant, et donc réservé aux surdités sévères.

Pour faire votre choix, parcourez tous les appareils auditifs des plus grandes marques de la santé auditive.

Les technologies des appareils auditifs

En outre, les appareils auditifs sont de plus en plus sophistiqués et comprennent des technologies variées. Ces dispositifs miniaturisés sont en effet équipés de modules de réglage du volume et de dissociation des bruits de fond.

D’autres modèles encore plus élaborés sont même connectés au téléphone (vous profitez alors d’un « kit mains libres » intégré), à la télévision intelligente, à la tablette ou encore au wifi ou au GPS.

Comment choisir le bon appareil auditif ?

Bien sûr, votre audioprothésiste est là pour vous aider. Le critère principal sera votre degré de surdité. En effet, toutes les prothèses ne conviennent pas à toutes les surdités. Sur base de votre audiogramme, vous saurez donc si votre surdité est légère (perte de 21 à 40dB), modérée (41 à 70), sévère (71 à 90) ou profonde (91 à 120). Au-delà de 120dB, on parle de surdité totale, qu’aucun appareil ne peut compenser.

Enfin, le choix reposera également sur la morphologie de votre oreille et sur vos préférences personnelles. Vous pourrez aussi choisir un appareil auditif à piles (il faut alors les changer régulièrement) ou rechargeable (plus coûteux).

Conclusion

Si vous avez besoin d’un appareil auditif, demandez donc conseil à votre médecin, il vous accompagnera au mieux !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.