Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 octobre 2017 - 10:27 | Mis à jour : 11:15

Grâce à ce projet scolaire original, l'école est en lice pour remporter 100 laissez-passer pour le Bora Parc.

L'école de la Haute-Beauce initie un projet de couture à son service de garde

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

L'école primaire de la Haute-Beauce, située à La Guadeloupe, a initié un projet de couture pour les 7 à 11 ans au début de l'année 2016. Aujourd'hui en branle depuis presque deux ans, ce projet connait un franc succès auprès des élèves qui fréquentent le service de garde de cet établissement.

EnBeauce.com s'est entretenu avec l'éducatrice en service de garde et initiatrice du projet, Josée Beaudoin, hier après-midi, afin d'en apprendre davantage sur l'évolution de son initiative au cours des derniers mois. 

Ce projet, qui a débuté au printemps 2016, a pour objectif d'apprendre aux enfants les techniques de base en couture, en plus de leur permettre de développer leur dextérité manuelle.

« Wow ! On va travailler avec des vraies de vraies machines à coudre ! », se sont exclamés quelques-uns des élèves lors de l'annonce du projet l'an dernier.

Le groupe de Madame Beaudoin, majoritairement composé de garçons, s'adonne à la couture le matin avant le début des cours, ainsi qu'en milieu d'après-midi, de 15 h à 16 h 30 environ. « Comme il y a plus de garçons que de filles dans mon groupe au service de garde, je trouvais intéressant d'apprendre la couture à ces jeunes garçons, et ainsi de leur proposer une activité autre que du sport auquel ils sont plus habitués ». 

Chaque élève a l'occasion d'utiliser la machine à coudre à tour de rôle, de tailler son projet lui-même avec des ciseaux, d'épingler des patrons sur différentes sortes de tissus, et par le fait même d'apprendre la différence entre l'endroit et l'envers des tissus. Une fois l'activité terminée, vers 16 h 15 ou 16 h 30, les élèves peuvent sortir et jouer dehors, et reprendre leurs activités habituelles. 

Le groupe est composé de 15 à 20 élèves, et il n'y a pas plus de deux moulins à coudre qui fonctionnent à la fois. « Pendant ce temps, 7 à 8 élèves s'occupent au taillage et au rembourrage, et les autres s'adonnent au mini-hockey ou à des jeux de société », a précisé l'éducatrice en service de garde.

Les élèves, emballés par ce projet, se montrent fiers de leurs réalisations. « Ils s'inspirent du modèle de l'enseignante, oui, mais ils peuvent personnaliser leurs créations selon leurs envies », a expliqué Josée Beaudoin. « Quand leurs projets sont terminés, ils les exposent sur un tableau à l'école. Ils sont toujours très contents de réaliser ce qu'ils sont capables de faire quand ils voient le résultat final. », conclut-elle.

Parmi les projets déjà réalisés, on compte entre autres des sacs magiques, des poules pour la Saint-Valentin, des oreillers de voyage et cette année, ils prévoient confectionner des bas de Noël pour la période des Fêtes.

Finaliste du concours « Notre projet »

L'école participe d'ailleurs actuellement à un concours pour remporter 100 laissez-passer pour le Bora Parc à Québec, et se trouve parmi les trois finalistes, ses adversaires étant l'école secondaire de Rochebelle, de Québec, avec son « Glee Club », ainsi que l'école Notre-Dame-du-Canada, de Québec également, avec son projet de potager partagé avec les gens du quartier.

Organisé par TVA Québec, ce concours a permis à l'école de La Guadeloupe de recevoir la visite de la présentatrice météo du TVA 18 h lors du mercredi 27 septembre dernier. Le reportage qui a été tourné a cette école a ensuite été présentée sur les ondes de TVA le lendemain.

Précisons qu'il est possible de voter pour cette école en se rendant au http://woobox.com/io5enj. La date limite pour voter est le mercredi 4 octobre 2017, à 23 h 59.

Au moment d'écrire ces lignes, l'école de la Haute-Beaute est en tête avec un total de 2 736 votes, l'école secondaire de Rochebelle la suit de près, avec 2 539 votes et l'école Notre-Dame-du-Canada a quant à elle cumulé 1 054 votes jusqu'à maintenant.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.