Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 février 2013 - 10:14

Baisse du taux de suicide dans la région selon l'ASSSCA

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Du 3 au 9 février, c’est la semaine nationale de la prévention du suicide. Cette 23e édition a pour thème « T’es important pour nous. Le suicide n’est pas une option ». Quoiqu’il s’agisse d’une des principales causes de mortalité au Québec, les statistiques sont encourageantes. Dans le cadre de cette semaine thématique, l’Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches (ASSSCA) a publié une synthèse des plus récentes statistiques sur cette problématique dans la région.

Selon les dernières données officielles obtenues par l’ASSSCA, la baisse du taux de suicide observée depuis le début des années 2000 se poursuit. Cependant, Renaud Fortier du Centre d'écoute et de prévention du suicide (CEPS) Beauce-Etchemins, affirme que les chiffres bougent peu depuis 2006. En 2010, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) a répertorié 68 décès dans Chaudière-Appalaches. Comme l’affirme M. Fortier, dix personnes sont affectées en moyenne lors d’un seul décès. La région affiche 18,8 suicides par 100 000 personnes, alors que dans le reste du Québec, ce taux est de 15,1.

Pour les citoyens de la région qui ont besoin d’aide ou qui sont inquiets pour un des leurs, des ressources compétentes sont mises à leur disposition. Ils peuvent d’abord contacter le Centre d’écoute et de prévention du suicide Beauce-Etchemins au 418 228-0001. Le service est disponible de 18 h à 3 h du matin, 7 soirs/semaine, et dessert les territoires de Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et Les Etchemins. Une ligne d’intervention est également en opération 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, au 1 866 APPELLE (1 866 277-3553).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.