Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 octobre 2017 - 09:40

Environ 1000 élèves participent au Défi des recrues

Par Alex Drouin, Journaliste

Ils ont été près de 1000 élèves de deuxième secondaire à participer au Défi des recrues de la formation professionnelle, qui en était à sa quatrième édition les 18 et 19 octobre.

Les compétitions amicales se sont déroulées au Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière (CIMIC), à Saint-Georges, ainsi qu’à l’aire de chantier du CFP Pozer, voisine du CIMIC.

« Ce sont des métiers qui permettent de bien gagner sa vie et dont l’économie de notre région a besoin. Ce sont aussi des métiers d’avenir. Plusieurs entrepreneurs de la région sont d’ailleurs issus de la FP », a noté la responsable de l’évènement à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE), Josée Morin.

Certes, il y avait des métiers offerts par la CSBE, mais aussi de la part d’autres commissions scolaires comme la bijouterie, l’hôtellerie, le transport par camion ou la production animale.

« C’est une activité de plus en plus attendue par les élèves et même les enseignants, a-t-elle dit tout en précisant que le but n’est pas nécessairement d'orienter les jeunes vers la formation professionnelle. On veut leur ouvrir l’esprit et qu’ils soient mieux outillés pour choisir ce qu’ils feront plus tard. »

De plus en plus populaire

À Jonquière et à Chibougamau, ce concept, créé par la CSBE, a été repris et d’autres activités de ce genre devraient voir le jour au Québec.

La CSBE a fait savoir que des gens de Bruxelles et de Belgique ont manifesté leur intérêt.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.