Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 novembre 2017 - 15:43 | Mis à jour : 16:50

Près de 200 personnes rendent hommage aux militaires disparus à St-Georges

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Dans la matinée du samedi 11 novembre, aux alentours de 11h, pas moins de 200 personnes s'étaient réunies sur la place des vétérans, à Saint-Georges, pour participer, en présence des cadets de l'air de l'escadron 890 et de plusieurs dignitaires, à la cérémonie commémorative du Jour du Souvenir. Un siècle après la fin de la Première Guerre mondiale, alors que le monde reste touché par de nombreux conflits, le devoir de mémoire est toujours aussi important. 

À lire également : Neuf pilotes du CAB ont survolé Québec pour se préparer au Jour du Souvenir​

Ayant débuté par une minute de silence rendant hommage aux disparus, la cérémonie du Jour du Souvenir, à Saint-Georges, s'est poursuivie par le dépôt de couronnes de fleurs aux pieds du cénotaphe et la lecture des noms de tous les militaires de la région tombés au champ d'honneur, notamment lors de la Première Guerre mondiale, de la Seconde Guerre mondiale, de la Guerre de Corée ainsi que des différentes missions de paix à travers le monde. 

Un salut aérien de circonstance a été effectué aussi par le club aéronautique de Beauce en adoptant la formation du disparu (le « Missing Man », en anglais), exécuté à la mémoire des militaires tombés au combat. Le major Michel Pomerleau, le lieutenant-colonel Robert Bergeron ainsi que les pilotes Simon Drouin, Bernard Poulin, Tom Redmond et Pierre Vermette étaient aux commandes des appareils. 

« Nous leur devons le mode de vie que nous avons aujourd'hui,  et nous sommes ici pour célébrer le devoir de mémoire », a déclaré le député de Beauce-Sud, Paul Busque. 

Parmi les dignitaires présents à la cérémonie, les députés Paul Busque et Maxime Bernier ainsi que le maire de Saint-Georges, Claude Morin, et le préfet de la MRC Robert-Cliche, Luc Provençal, maire de Beauceville, sont venus déposer des gerbes aux pieds du monument de la place des vétérans. Le député fédéral a souligné à cette occasion l'importance de la mémoire du sacrifice des militaires tombés au combat, « pour que nous puissions vivre dans un pays libre et démocratique ».  

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • ''Le devoir de mémoire''..? Encore faudrait-il avoir de la mémoire.. ''Je me souviens'' de ces jeunes morts en combattant au nom de la liberté. Mais que nous reste-il de cette liberté qu'on nous enlève peu à peu au nom de la sécurité..? Auraient-ils sacrifiés leurs vies pour que nous puissions vivre dans un pays démocratique..? L'actualité nous démontre pourtant le contraire. Une monde de magouilles, de paradis fiscaux de police qui enquête sur la police. Un monde ce crosseurs.. Nous sommes sous surveillance et vivons dans une dictature économique. Voilà la vérité. Quand je penses à ces jeunes embrigadés dans cette aventure et tués au nom de la liberté et de la démocratie.. j'ai honte ! Je me souviens !

    Democratix - 2017-11-11 16:58