Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 mars 2007 - 17:19

Des coopératives dans le développement éolien

Le 8 mars dernier, une séance d’information a eu lieu à Saint-Frédéric afin de renseigner les gens sur le potentiel qu’offre la formule coopérative dans le secteur éolien. Les responsables des municipalités concernées ainsi que les propriétaires ciblés pour un tel projet étaient donc invités à l’événement qui s’est tenu au centre communautaire.

Trois conférences ont été données dans le cadre de cette séance d’information. D’abord, le maire d’Amqui, Gaétan Ruest, a parlé du développement éolien pour et par le milieu. Ensuite, le conseiller en développement coopératif, Alain Saint-Jacques, a concentré ses propos sur la notion de coopérative, pour ensuite laisser la parole à son homologue du Bas-Saint-Laurent-Côte-Nord, Martin Gagnon. Ce dernier a abordé de manière plus précise le thème de la coopérative dans le secteur éolien.

M. Saint-Jacques nous apprend qu’il existe trois types de coopératives dans l'éolien. Le premier type se nomme « Un village, une éolienne ». Ce projet de petite envergure implique la mobilisation de la population pour doter la municipalité d’une éolienne qui fournira en électricité les institutions comme l’école ou l’église. Le second modèle de coopérative est de moyenne envergure, explique M. Saint-Jacques. Il consiste en l’implantation de 5 à 12 éoliennes, un projet qui peut coûter jusqu’à 15 millions, aux dires du conseiller en développement coopératif. Dans ce cas, le développement éolien est entièrement géré par un coopérative. Le financement vient des propriétaires des terrains concernés par le projet en question. Dans certains cas, la population peut aussi contribuer au financement. Finalement, M. Saint-Jacques soulève une troisième façon de procéder pour développer le secteur éolien. Il s’agit d’établir un partenariat entre la coopérative et une compagnie privée. L’avantage de cette option est que le tout entraîne davantage de capitaux, en plus de l’expertise de la compagnie qui se joint à la coopérative. Grâce aux retombées locales du projet, les partenaires peuvent ensuite continuer d'investir dans d’autres sortes d’énergie propre. 

Plusieurs municipalités de la région sont ciblées par le développement éolien : Frampton, Saint-Odilon, Saint-Séverin, Saint-Pierre-de-Broughton, East Broughton et Saint-Frédéric. La mairesse de Frampton, Sonia Paradis, mentionne que les propriétaires de sa municipalité qui sont touchés par l’implantation d’éoliennes ont formé un comité en janvier dernier pour analyser les contrats. De plus, rappelons que le comité en question a déjà eu une rencontre avec la compagnie Northland Power pour que tous les propriétaires aient les mêmes conditions. Mme Paradis fait remarquer que ce sont environ 40 propriétaires qui sont concernés par le développement éolien dans la municipalité de Frampton.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.