Publicité
Vendredi, 19 septembre 2014
26 avril 2008 - 22:34

Journée historique pour Ville Saint-Georges

Par Keven Boutin, Journaliste

Journée historique pour Ville Saint-Georges
Photo: Keven Boutin
La maître Shufang Zheng en compagnie de Guy-Paul Côté et de Dr Claude Fournier.

Saint-Georges est aujourd’hui devenue la première ville au Québec à faire la proclamation officielle de la Journée mondiale du Tai chi et du Qigong. C’est donc dire que le dernier samedi d’avril sera dorénavant la Journée mondiale du Tai chi et du Qigong à Saint-Georges. Pour souligner cette belle initiative, la Fondation du cœur Louis-Georges Fortin et le Centre de santé et de services sociaux de Beauce (CSSSB) ont organisé une journée où le Tai chi et le Qigong étaient à l’honneur. On espérait ainsi faire découvrir cette discipline aux gens de la Fondation, aux employés de Ville Saint-Georges, du CSSSB mais également à la population en général qui participerait à la Journée.

Le lancement de la Journée s’est fait à 9h avec un mot de bienvenue et une présentation d’un diaporama sur l’histoire de la Journée Mondiale du Tai Chi. Nous apprenions ainsi que Ville Saint-Georges est la première municipalité québécoise à faire la proclamation officielle de cette journée. Au niveau national, seule la ville de Victoria, en Colombie-Britannique, a précédé Saint-Georges.

Plus tard dans l’avant-midi, la remise de la proclamation officielle, signée par Roger Carette, maire de Saint-Georges, à Guy-Paul Côté, président du conseil d’administration de la Fondation s’est effectuée. Le Dr Jacques Proux offrait ensuite un atelier de Ba Duan Jin, une sorte de Qigong.

En après-midi, la maître Shufang Zheng et ses étudiants y sont allés d’une démonstration de Tai Chi en trois temps. Tout d’abord, ils ont effectué un réchauffement. Les gens de l’assistance ont été invités à se joindre à l’exercice. Par la suite, Zheng et ses étudiants ont exécuté une série de 24 mouvements de Tai Chi. La séance a pris fin avec une magnifique séquence de mouvements à l’épée. La journée s’est terminée avec une introduction au Tai Chi par le Dr Claude Fournier, l’atelier se faisait sous le thème « Comme les pas d’un chat » afin de faire référence aux mouvements détendus et gracieux que les participants devraient tenter d’accomplir.

Une journée réussie

M. Côté s’est dit satisfait du déroulement de la journée. Le nombre élevé de participants, une cinquantaine, et leur intérêt démontré lors des ateliers n’ont certes pas nui au succès de cette première Journée. De son côté, Dr Fournier insistait sur le caractère historique de la journée. Il a tenu à rappeler que Saint-Georges devenait la première ville québécoise à adopter la Proclamation.

L’intérêt de la Fondation du cœur Louis-Georges Fortin et du CSSSB à parrainer cette journée s’explique par le fait que la pratique régulière du Tai Chi est reconnue pour favoriser la bonne respiration et la détente. Cet art martial peut donc s’avérer être une alternative intéressante pour des adultes âgés sédentaires ou ceux affectés d'une maladie cardiaque qui sont désireux de pratiquer un exercice aérobique et de mise en forme.

L'assistance a participé à l'échauffement du groupe de Shufang Zheng.

Shufang Zheng a fait une démonstration de mouvements à l'épée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.