Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 juillet 2014 - 16:24 | Mis à jour : 16:32

La Super-Mascotte Mike Ward et 15 lutteurs mexicains s’amènent dans l’arène de Sainte-Marie

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Ce samedi 12 juillet, le promoteur Marto Napoli offrira gratuitement le gala de lutte « Santa Maria 1 » à la Place du Château à Sainte-Marie. Dès 20 h, le public pourra voir les athlètes de la North Shore Pro Wrestling (NSPW) à l’action, mais également un affrontement de mascottes mettant en vedette la « Super-Mascotte Mike Ward ». 
 
Le personnage, à l’effigie du célèbre humoriste québécois, tentera de faire taire son adversaire non pas à coups de blagues crues, mais à coups d’atémis, de sauts périlleux, de planchettes japonaises et de prises de soumission. « La mascotte Mike Ward est indestructible ! », clame Marto Napoli.
 
Par ailleurs, en plus d’une démonstration et d’un combat de karaté à la mi-temps, les spectateurs auront droit à une Bataille Royale incluant 15 lutteurs mexicains. Aux dires du promoteur, il s’agit d’un événement unique au Canada. Parmi les autres combats se tiendra entre autres un championnat par équipe « Latino Power » opposant les Puissants Lutteurs Mexicains aux Kickin' and Stompin'. De plus, Marko Estrada, qu'on a vu à RDS dans la les spectacles de lutte professionnelle de la TOW, affrontera Michael Style.
Lors de cet événement ouvert à tous, les spectateurs sont invités à amener leurs chaises, à se déguiser en lutteurs et à apporter des affiches comme cela se fait à la World Wrestling Entertainment (WWE).
 
Marto Napoli promet de la belle température ce samedi lors de son gala. Toutefois, si la pluie ose faire une « intervention » dans l’arène extérieure, le spectacle sera remis au 19 juillet prochain.
 
Marto et la lutte
 
Animateur de radio à NRJ 98,9 et organisateur d’événements résidant à Sainte-Marie, Marto Napoli est un passionné de lutte depuis son jeune âge. « Quand j'étais tout petit, je capotais sur la lutte; Édouard Carpentier, Hulk Hogan, The Ultimate Warrior, ensuite Stone Cold et The Rock. En 2013, j'ai décidé d'organiser mon premier gala à l'agora de Wendake. [Nous étions] à guichets fermés et il y avait plus de 600 personnes », souligne-t-il.
 
Ainsi, en 2014, celui-ci a pris la décision de présenter quatre galas, dont trois à Québec, et un à Sainte-Marie, d’où le nom « Santa Maria 1 ». « Mes galas sont très populaires, car ils sont très différents. J'adore la lutte mexicaine et les acrobaties. Mon gala est aussi burlesque avec de bonnes blagues », affirme-t-il.
 
Selon Marto, la lutte est un sport qui a su se maintenir au fil des années. « La boxe a des hauts et des bas alors que les arts martiaux mixtes sont en baisse incroyable. La lutte est toujours capable d'être populaire depuis des décennies. Tout le monde aime ça adorer le ''bon'' et détester à mort le ''méchant''. Il y a une demande pour mes galas de lutte, assez pour faire une tournée complète du Québec et du Nouveau-Brunswick », conclut-il

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.