Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 septembre 2014 - 09:55 | Mis à jour : 10:02

Inauguration de nouveaux sentiers de vélo de montagne au Centre de ski de Saint-Georges

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 14
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La Ville de Saint-Georges, en collaboration avec Vélo de montagne Mont Saint-Georges (MSG) et le club de Vélo Les Déroutés, a procédé récemment à l’inauguration de nouveaux sentiers de vélo de montagne totalisant plus de 15 km.

Situés au Centre de ski Saint-Georges, les huit circuits de difficultés variables sont accessibles dès maintenant, et ce, 24 h sur 24, 7 jours sur 7. Il n’est pas nécessaire d’être un pro ou posséder des équipements de grande valeur pour avoir accès au site. « Tout le monde qui souhaite faire du vélo de montagne peut venir pratiquer ici sans problème », mentionne Alexandre Poulin, président de Vélo MSG.

Maintenant que le circuit est mis en place au Centre de ski, la Ville ne tolérera plus le vélo de montagne au Parc des Sept-Chutes. « À l’avenir, le seul endroit où sera autorisé ce sport c’est ici, parce que ce sont des pistes sécuritaires […] pour faire du vélo au Parc des Sept-Chutes, ça sera uniquement sur la piste cyclable », explique Carole Paquet, directrice du Service des loisirs et de la culture à la Ville de Saint-Georges. Par ailleurs, pour une question d’assurances, celle-ci rappelle que les nouveaux sentiers sont réservés uniquement à la pratique de ce sport. « On demande aux coureurs de ne pas emprunter ces trajets pour une question de sécurité », souligne Mme Paquet.

Au total, la Ville de Saint-Georges a investi environ 6 000 $ dans le projet. La contribution de la municipalité comprend entre autres le prêt du terrain, l’installation de balises, la mise en place de quelques ponceaux et de signalisation sur le site. La majeure partie des travaux effectués sur place est l’œuvre de bénévoles.

Journée porte ouverte avec Les Déroutés

Les Déroutés, organisation ayant pour but de faire la promotion du vélo hors route et de créer une communauté d’adeptes dans la région, tiendront une journée de type porte ouverte le 14 septembre prochain au Centre de ski de Saint-Georges.

De 11 h à 15 h, les participants pourront être guidés dans les nouveaux sentiers, s’exercer dans une « Pump Track », rouler avec un démonstrateur Rocky Mountain 2015 et prendre part à un BBQ à un prix modique. Une course amicale est également prévue à la programmation.

Les Déroutés comptent actuellement une quarantaine de membres qui se réunissent tous les mercredis à 18 h au sommet du Centre de ski de Saint-Georges pour pratiquer leur passion. L’adhésion au club est de 20 $ par personne. Il est possible de s’inscrire chez Chronocité en tout temps ou lors de la journée porte ouverte le 14 septembre.

Pour en connaître davantage sur le groupe derrière l’initiative des sentiers de vélo de montagne à Saint-Georges, visitez la page Facebook « Vélo de montagne MSG, Saint-Georges ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

14 réactionsCommentaire(s)
  • Y vont finir par tout dépenser tout nos taxes pis y auront pas baisser la dette,les jeunes la paieront cette dettes en autant que nous sommes heureux.

    Pier - 2014-09-05 11:42
  • @Pier, Les bénévoles du MSG ont donné à la ville des infrastructures sportives valant au moins 50,000$

    Que la ville décide d'investir dans la santé physique des jeunes est louable et la ville commence déjà à avoir des retombés économiques car j'ai déjà rencontré des gens qui se sont déplacé d'ailleurs pour venir rouler au MSG. Ces gens ont couché à l'hôtel ici et ont mangés dans nos restaurants...




    Bénévole du MSG - 2014-09-05 20:24
  • @ Pier....Soit sans crainte! VOTRE dette, on va finir par la payer c'est certain!

    Il est incroyable - 2014-09-05 21:54
  • Cher Monsieur Pier et tout autre citoyen qui a envie d'écrire n'importe sur n'importe quelle dépense d'argent, à part si c'est pour soi. Il est inscrit qu'un montant de 6000$ est dépensé par la ville. En fait , il n'est pas totalement dépensé car il inclus le PRÊT du terrain et comme ce terrain, qui est un centre de ski l'hiver, ne faisait rien en été, on appelle ça RENTIBILISER UN AVOIR. Ensuite, pour le reste des dépenses, affichage et matériaux, qui ont fait tourner l'économie des entreprises de la ville, qui vont payer de l'impôt et des taxes au Gouvernement en espérant qu'un jour la dette baisse car c'est aussi ce que tout le monde veut. Le vélo au centre de ski ajoute aussi un attrait à la ville, beaucoup de gens sont aussi venu ici seulement par l'entremise de site d'accros de vélo( le mot n'étant pas exagéré, je le vis chaque jour de l'année, il y a une période durant l'hiver où il est INTERDIT de m'en parler). Ces gens ont dépensé dans notre ville et reviendrons à chaque année. Votre commentaire est inapproprié car ceux qui ont bâtis ce projet n'ont pas été payé par la ville, toute les heures pas comptées bénévoles. Depuis 5 ans, ils décident des trajets, les construisent, les nettoies, prévois des corvées, ont des réunions avec la ville car cela est loin d'être simple. Je ne compte pas les heures ou mon conjoint a du penser à tout ça et ouvrir les comptes, créer des organismes, créer des groupes sur Facebook et j'en passe. Ces gars-là veulent en maudit! Car en plus, il y a les blondes à maison, non, il ne va quand il veut un gars à la montagne quand que tu as 2 enfants et une maison. En plus de négocier avec la ville, il doit le faire à la maison! Ces heures-là, elles ne sont pas comptées, elles n'aideront pas à payer la dette mais notre ville aura un attrait de plus avec des coûts EXTRÊMENT MINIME comparé au temps investi.

    Caroline

    Caroline - 2014-09-06 06:42
  • Comment il en coûtait pour les sentiers au parc des 7 chutes ?
    Je ne crois pas que c'est une bonne nouvelle pour le vélo de montagne ne soit plus toléré a cet endroit ... Franchement ça ressemble a une arrangement pour que tout le monde soit obligé d'aller au MSG pour faire plaisir a certaine personne qui en tire une avantage commerciale et personnelle .

    Stéphane - 2014-09-07 15:36
  • MSG = 75 % Downhill & Freeride
    25 % Cross country

    Personnellement pas impressionné.

    Eric - 2014-09-07 20:44
  • Pour il est incroyable je suis persuade que tu es capable de faire payer le dette de la ville par les autres car on exclut la personne qui parle c,est à dire que ce sera les prochaines générations qui payeront

    Pier - 2014-09-08 17:31
  • Caroline.je suis un incompris,c,est vrai ce que tu dis dans ton commentaire,je te félicite pour ton bon jugement.ce que je voulais dire a l,âge que j,ai soit 71 ans ce n,est pas moi qui va payer la dette de la ville et elle augmentera toujours car notre système économique est un système d,endettement.si pour régler un problème d,endettement serait bien administré on arrêterait de dépenser lorsque l,on a plus un sous ce qui est de la situation de la ville.si je serais à ce stage je n,irais pas au restaurant même si c,est un spécial,je ne changerais rien de pas urgent je commencerais même avec des petits montants de payer mes dettes.qu'est ce qu,on attend pour arrêter ces dépenses inutiles pour une ville.est ce que l'on attend d'être dans la situation de gouvernement qui ne peut plus dépenser et qui coupe les services de ceux qui les ont payés.avoir dépenser tout notre argent pour faire des belles choses pour nous aujourd'hui et ne plus être capable d,en prendre soin dans quelques années,c'est ce qui arrive au gouvernement du Québec ils ont endetté toutes nos belles ressources naturelles et maintenant il faut couper les services pour ne payer que l,intérêt de la dette.quand je parle d,économie je suis réellement hors de la track donc incompris

    Pier - 2014-09-08 17:49
  • @Éric. Sur 15 Km de sentiers il y a 3 Km uniquement pour la descente et le freeride. Le reste demeure pour le cross-country et les plus petits vélos. Donc il en reste 13 pour pédaler! Selon moi vous avez inversé vos chiffres par erreur. Afin de faire valoir vos préférences nous aimerions grandement vous voir venir aider à l'une ou l'autres de nos corvées! Nous sommes ouvert à tous commentaires CONSTRUCTIF venant des gens qui donnent un coup de main. Votre "Personnellement pas impressionné" tirant sur une gang de bénévoles qui ont créé ce réseau en passant des centaines d'heures sur le terrain à leurs frais....C'est tellement facile de faire ce genre de commentaire. Désolé de ne pas avoir pu vous impressionnez!

    @Stéphane. Le parc des 7 chutes est un parc de randonnée. La ville a reconnu le travail que nous avons fait au Centre de ski depuis les 5 dernières années. En aucun cas Vélo MSG a demandé à la ville de fermer les 7 chutes aux cyclistes. Vélo MSG est une équipe de bénévoles et nous sommes associés et/ou propriétaires d'aucun commerce de la région. Nous sommes avant tout une gang de cyclistes, d'amis et de passionnés et nous avons décidé d'arrêter de se plaindre sur internet et de mettre nos bottes de travail afin de faire avancer les choses. Les pistes fait illégalement au 7 chutes démontrent ce que nous tentons de changer. Le vélo de montagne n'est plus ce que c'était et doit être reconnu sous un autre visage. Voilà la principale raison de ce centre fait dans les règles de l'art. Un sentier fait sur un terrain sans droit d'accès, sans permission comme cela ce faisait il y a 10 ans ne démontre rien de bon pour le sport. En continuant de faire n'importe quoi n'importe où, le vélo de montagne ne sera jamais mis de l'avant.

    Merci,
    Alexandre

    Alexandre Poulin - 2014-09-08 19:03
  • Pier, vos commentaires sont impertinent, incompréhensibles et écrits dans un français inacceptable. Léguer de piètres infrastructures urbaines aux prochaines générations est aussi pire que de léguer une dette financière. Surtout que votre commentaire ne s’applique pas à ce cas, ou il est clairement indiqué que ces pistes de vélos sont principalement le résultat de bénévolat.

    Bravo à tous ceux impliqués dans ce projet.

    Alex Dutil - 2014-09-12 11:18
  • Mes commentaires n'ont qu'un défaut ils sont vrais et réalistes les vôtres ne sont que des rêves

    Pier - 2014-09-12 14:48
  • En effet ce qui a été fait au MSG est très bien fait il y a beaucoup de travaille la dedans , par contre pourquoi la même journée de l’annonce du MSG le parc des sept chutes a été refuser par la ville ? Toutes les efforts ont-il été fait pour pouvoir sauvegarder cet endroit supplémentaire pour faire du vélo hors sentier ?
    Depuis tout ce temps nous étions toléré ! Et cest une place vraiment super pour faire du xc également. As tu consulter ta gang Alexandre le porte parole avant de laisser aller ça de même ?

    Anonyme - 2014-09-14 12:14
  • Bonjour Anonyme,

    Merci pour les bons mots! Concernant le parc des 7 chutes, comme mentionné un peu plus haut Vélo MSG a aucun rapport dans cette décision. Nous avons jamais parlé de s'occuper des sentiers du parc des 7 chutes et encore moins en couper l'accès. Par manque de temps, de ressource, etc...c'est impossible pour vélo MSG de s'occuper des 7 chutes. Je comprend très bien votre frustation car je demeure moi-même à 100 mètres des sentiers de ce parc et j'ai entretenu ses sentiers pendants plusieurs années. Notre équipe de bénévoles travaillent au centre de ski tout simplement. Selon moi l'idée derrière tout cela est uniquement une question d'assurance responsabilité. Assuré un centre de vélo de montagne n'est vraiment pas évident. Un jeune cycliste qui se blesse au 7 chutes dû à un manque d'entretien sur un sentier (Personne entretien les sentiers utilisés par les vélo de montagne au 7 chutes) pourrait causer bien des maux de têtes à la ville. Personnellement, je comprend très bien la décision même si j'aurais aimé continuer de pouvoir rouler là avec mes filles mais un moment donné il faut avancer. Au centre de ski il y a du terrain amplement afin de continuer à agrandir le réseau de cross-country et c'est exactement ce qu'on va tenter de faire durant les prochaines années. Écrivez-nous sur facebook si vous êtes interressés à venir donner un coup de main sur le terrain!

    Merci!

    Alexandre Poulin - 2014-09-15 09:55
  • Salut Alexandre , merci pour tes réponses et surtout pour ton temps et toute l'amour que tu as mis dans ce projet qui est le notre aussi. Nous sommes tous des passionné par ce sport ! Faudrait aussi penser aussi aux bénévoles et surtout a toute les conjointes qui ont appuyer ces gars qui ont sacrifier du temps au détriment de leurs blonde et enfants .

    Bravo !

    Anonyme - 2014-09-15 21:53