Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 mai 2015 - 11:13

La hockeyeuse Marika Labrecque choisit les Blues du Collège Dawson

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

La joueuse de hockey originaire de Lac-Etchemin, Marika Labrecque, a fait son choix sur son avenir. Celle-ci évoluera dès l'automne 2015 avec les Blues du Collège Dawson dans le collégial AA.

L'athlète passera donc par le même chemin que son idole Marie-Philip Poulin qui a déjà joué pour ce collège. « J'avais deux choix qui s'offrait à moi, Dawson ou Limoilou et j'ai finalement opté pour le programme qui m'offrait le plus de possibilités en anglais. Je pense déjà à l'avenir et j'aimerais aller évoluer pour des Universités américaines après mon passage collégial », avoue l'athlète de 17 ans qui retrouvera chez les Blues, Tammy-Lee Corbeil et Kristina Shanahan, deux filles avec qui elle a déjà évolué.

L'équipe sera forte aux dires de Labrecque. « C'est une formation qui est très fière et qui est presque toujours parmi les trois premières positions dans la ligue. Je jouerai donc dans une bonne équipe. Les chances de championnats sont bonnes sur papier, mais un match se déroule sur une patinoire », déclare celle qui commencera ses études en sciences humaines.

Un Face à face inspirant

Marika Labrecque a participé samedi au match du « Face à face » dans le cadre du Tournoi de hockey féminin de Saint-Georges et celle-ci a brillé en marquant le cinquième but de la formation féminine.

Celle-ci avait encore des étoiles dans les yeux après la rencontre. « J'ai beaucoup appris aujourd'hui et j'ai eu beaucoup de plaisir à évoluer avec des filles aussi talentueuses. Marie-Philip Poulin est mon idole et elle a encore une fois prouvé son caractère en bloquant un lancer puissant, la présence d'après, elle a marqué un but. C'est une journée de rêve », affirme-t-elle avec le sourire.

L'attaquante a vécu beaucoup de beaux moments en carrière, dont une médaille d'or avec l'équipe du Québec aux Jeux du Canada, mais pour elle cette expérience révèle quelques choses d'uniques. « Les organisatrices du Tournoi nous ont permis de jouer avec des médaillés olympiques devant plus de 1800 spectateurs assoiffés de hockey, c'est assez spécial. La Beauce a prouvé samedi soir qu'elle aimait le hockey féminin et qu'elle encourageait ses athlètes », dit celle qui croit que Saint-Georges pourrait accueillir un match de hockey féminin de haut niveau dans un futur rapproché.

Camp d'entraînement avec l'équipe canadienne

L'athlète partira mercredi prochain pour un camp d'entraînement avec l'équipe canadienne. Labrecque retrouvera sa coéquipière de samedi dernier, Lisa-Marie Breton-Lebreux, qui supervisera le conditionnement physique des athlètes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.