Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 juin 2015 - 06:00 | Mis à jour : 1 février 2016 - 14:22

Gabriel Gignac et Jonathan Goulet amassent 670 $ pour Leucan au « Super Gala de Boxe Dooly’s »

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier

Une somme de 670 $ au profit de Leucan a été amassée au « Super Gala de Boxe Dooly’s » de Saint-Côme le 6 juin dernier lors du duel opposant notre journaliste Gabriel Gignac à l’ancien guerrier de l’UFC (Ultimate Fighting Championship), Jonathan Goulet.

Pour les deux combattants, il s’agit d’une victoire par décision unanime pour l’organisme alors que l’objectif financier initial se situait à 500 $. « Je tiens à remercier les gens pour tout leur support envers Leucan et pour nous avoir appuyés, moi et Jonathan, dans cette initiative qui visait à amasser des sous pour une bonne cause », mentionne Gabriel Gignac. « Merci à la Beauce d’avoir démontré une fois de plus que nous savons nous tenir les coudes afin de soutenir ceux et celles qui en ont le plus besoin », ajoute-t-il.

La vente d’articles promotionnels à l’effigie de Leucan, des dons monétaires et la vente d’un gant de boxe signé par l’ancien champion canadien Stéphane Ouellet, président d’honneur de l’événement qui se tenait à Saint-Côme, ont permis d’amasser la somme de 670 $ et ainsi fracasser l’objectif financier.

Du côté des deux adversaires, le cancer est une cause qui tient à cœur puisque des proches de ceux-ci ont été touchés par cette maladie dans le passé. D’ailleurs, Gabriel Gignac et son entraîneur Éric Gosselin du Studio Santé Gym parlent déjà d’un second combat pour Leucan qui aurait lieu l’an prochain à l’édition 2016 du « Super Gala de Boxe ». Ainsi, fort de sa première expérience sur le ring, celui que certains surnomment « Le Grizzly » souhaite encore donner un coup de patte pour la bonne cause.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.