Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 juillet 2015 - 11:21 | Mis à jour : 11:29

Saint-Victor a charmé l'ancienne vedette de la WWE Paul London

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

L'ancien triple champion par équipe et ancien champion « cruiserweight » de la World Wrestling Entertainment (WWE), Paul London, a été charmé par les 940 personnes présentes hier lors du gala de la North Shore Pro Wrestling (NSPW) qui était présenté à Saint-Victor dans le cadre des Festivités western.

Celui qui affrontait en finale Marko Estrada a fait le voyage de Los Angeles vers Québec pour venir lutter spécialement à Saint-Victor. « J'aime tellement venir combattre à Québec pour la NSPW qui est une organisation de première classe. Il s'agit de ma cinquième fois avec eux, ma première en Beauce. Ce n'est pas difficile pour moi de faires plusieurs heures de route pour seulement un spectacle dans votre province, car vous êtes des mordus de ce sport-spectacle et je sais que j'aurai beaucoup de plaisir », avoue London lorsque rencontré quelques minutes après le gala.

Est-ce que Paul London a apprécié sa première expérience en terre beauceronne ? « L'atmosphère était débile. Avec le voyagement, je suis arrivé ici fatigué pour être honnête, mais l'énergie que la foule a déployé tout au long du spectacle m'a donné une dose d'adrénaline extraordinaire. Il faut mettre une chose au clair: la foule est partie prenante du spectacle et ce soir elle a fait plus que son travail, ce qui fait de ce gala une très belle réussite. Si la NSPW me demande de revenir ici, ce sera oui sans aucun doute », déclare le sympathique catcheur originaire du Texas qui aimerait ravoir l'occasion d'affronter Marko Estrada.

L'accueil des Beaucerons n'a pas passé inaperçu à ses yeux. « J'ai reçu des invitations avant et après le gala de spectateurs pour aller manger au restaurant ou aller prendre un verre avec eux. C'est vraiment chaleureux. Je pourrais me faire des amis rapidement ici. Je vais devoir me préparer une semaine complète la prochaine fois pour pouvoir sortir un peu. Je vous aime Saint-Victor », rigole-t-il.

La vision de Paul London

La vedette qui lutte un peu partout en Amérique du Nord trouve que les Québécois sont des admirateurs loyaux. « Aux États-Unis ou au Canada anglais, les gens peuvent voir de la lutte presque tous les jours dans des spectacles ou à la télévision et choisissent leurs événements. Dans votre province, les gens se présentent à chaque spectacle et ils ont faim. Ils ne veulent rien manquer et ils veulent contribuer au spectacle. Ils apprécient de voir un gala et d'être présents. Je me sens toujours le bienvenu au Québec », affirme London.

Pour conclure, est-ce que le combattant aimerait imiter son ancien partenaire Brian Kendrick et faire une dernière présence à la WWE ? « Je ne sais pas combien de temps je lutterai encore. J'ai encore la passion, mais j'aimerais peut-être tenter des nouvelles choses dans le futur. Je ne vise pas la WWE nécessairement à tout prix, mais je ne dis pas que c'est impossible. Ce n'est pas ma priorité numéro un pour le moment, même si j'aimerais obtenir cette chance. Je me garde plusieurs portes ouvertes, on ne sait pas de quoi le futur est fait », conclut celui qu'on surnomme « Le voyageur intrépide ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.