Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 novembre 2015 - 13:20

Tommy Veilleux quitte les Olympiques de Gatineau

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Le hockeyeur originaire de Saint-Odilon, Tommy Veilleux, a pris la décision de quitter sa formation, les Olympiques de Gatineau, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Ce dernier a pris cette décision après avoir discuté avec l'entraîneur-chef de cette formation, Benoît Groulx. L'attaquant de 20 ans revenait d'une blessure et voulait ravoir sa place et obtenir un rôle important avec l'équipe, ce que n'a pu lui garantir le pilote. Déjà en début de saison, Veilleux avait été désappointé de perdre son titre d'assistant au capitaine qu'il avait obtenu en fin de saison l'an dernier. Le Beauceron avoue que ce désaveu avait miné sa confiance et qu'il ne se sentait pas supporté assez par son entraîneur. Il mentionne tout de même respecter Benoît Groulx, malgré tout.

L'attaquant de 20 ans a décidé d'aller rejoindre son frère jumeau, Steven, qui évolue comme gardien de but pour les Cobras de Terrebonne dans le junior AAA. Il conclut en mentionnant qu'il veut retrouver le goût de s'amuser sur la patinoire. « Je fais un pas vers l'arrière, pour en faire deux de l'avant », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.